Un fonds de 50 M $ demandé pour l'agroalimentaire

Le président de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean,... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Le président de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Dominique Tremblay, a remis le rapport du groupe de travail au député de Dubuc et adjoint parlementaire au premier ministre pour la région, Serge Simard.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Le groupe de travail sur l'agriculture et l'agroalimentaire qui a été formé lors du Sommet économique régional de 2015 identifie l'industrie agroalimentaire comme moteur économique pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il estime que la région y gagnerait en investissant davantage dans la filière de la 2e et 3e transformation agroalimentaire, comme c'est le cas pour l'aluminium et la forêt.

Le comité demande à Québec de créer un fonds de 50 millions sur cinq ans pour soutenir des projets de transformation régionaux. Une enveloppe de 10 millions de dollars par année serait dédiée aux entreprises agricoles.

Il souhaite implanter une démarche d'accélération et d'accompagnement de projets d'affaires structurants par le biais du Boréal inc. Il demande également au gouvernement d'instituer une entente sectorielle afin d'assurer le maintien d'initiatives de soutien à l'industrie. 

« C'est un plan de match sur 20 ans. C'est une vision que l'on a et que l'on veut lancer. L'agriculture a toujours occupé une grande place dans notre économie », mentionne le président de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Dominique Tremblay. 

Le comité déposait son rapport et ses recommandations au député de Dubuc et adjoint parlementaire au premier ministre, Serge Simard, lundi matin, en conférence de presse. Le document d'une quarantaine de pages dresse un état de situation et propose une douzaine de recommandations.

L'objectif est d'augmenter l'offre de produits régionaux de qualité et à valeur ajoutée ainsi que leur accès à des marchés diversifiés par des projets innovants et porteurs.

L'intensification des efforts investis dans le support au développement des projets des entreprises agricoles régionales est un souhait fondamental. 

Les modèles de support au développement des projets de 2e et de 3e transformations des filières bois et aluminium ont inspiré le groupe de travail. « Quand on compare les conditions du monde agricole à celles de ces deux grandes industries-là, on se rend compte que l'on a les mêmes opportunités de transformer et de valoriser nos ressources agricoles régionales. Pour y arriver, on considère qu'une vraie stratégie de support aux entreprises en transformation est nécessaire », ajoute M. Tremblay.

« Les ministères sont au travail pour regarder l'ensemble de ce qui a été recommandé afin, par la suite, de faire des propositions s'il y a lieu. C'est comme ça que le Sommet économique va faire son chemin. (...) Un dollar investi en agriculture crée beaucoup plus d'emplois que dans n'importe lequel autre créneau. On doit continuer à le faire rayonner », commente le député Serge Simard.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 1212 entreprises agricoles dont les revenus bruts totalisent environ 285 millions de dollars.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer