Manuel Kak'wa Kurtness se lance

Manuel Kak'wa Kurtness pose sa candidature pour être... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Manuel Kak'wa Kurtness pose sa candidature pour être chef du conseil de bande de Mashteuiatsh.

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Après avoir été chef cuisinier, Manuel Kak'wa Kurtness pose sa candidature pour être chef du conseil de bande de Mashteuiatsh.

« Ça fait trois ans que j'y pense. J'ai observé et je trouve que les gens en place n'ont pas répondu aux besoins de la population. Je n'ai pas senti le rapprochement promis. C'est ce que je veux faire », mentionne M. Kurtness en entrevue.

Celui qui s'intéresse à la gastronomie autochtone depuis plusieurs années veut en faire plus pour le développement de sa communauté. Il pense qu'il est temps de se débarrasser du carcan de réserve et d'obtenir plus d'autonomie. 

« Comment se fait-il que le projet d'épicerie à Mashteuiatsh ne débloque pas ? J'envie des communautés comme Uashat mak Mani-utenam ou Wendake qui ont une plus grande autonomie économique. Il ne faut plus dépendre de nos villes voisines. En se développant, on crée de la richesse et on assure des emplois », mentionne celui qui a été conseiller de 1997 à 2000 et attaché politique en 2004.

Manuel Kak'wa Kurtness veut améliorer les communications entre le conseil de bande et la population. 

« Il faut discuter avec notre population, les informer et les impliquer. Il faut aussi informer nos voisins de nos bons coups. Il ne faut pas être dans les médias seulement quand ça va mal. Il y a des entrepreneurs qui réussissent. Il faut valoriser les choses qui sont positives dans notre communauté », ajoute-t-il.

Kurtness ne craint pas une course à trois avec Marjolaine Étienne et Gilbert Dominique. 

« Au fond, c'est une course à deux, car ils représentent le conseil actuel. Ils étaient tous les deux au conseil et doivent répondre des gestes qu'ils ont posés lors de ce mandat. Moi, je propose une nouvelle vision d'avenir que je ferai connaître plus en profondeur plus tard », affirme-t-il.

Parmi ses priorités, il veut lutter contre le fléau du diabète. 

« C'est un enjeu primordial de santé. Il faudra faire des choix et offrir des meilleurs menus dans nos CPE, écoles et autres », suggère-t-il.

Les élections du nouveau conseil de bande auront lieu le 29 mai.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer