Une exposition en migration vers le Manitoba

L'exposition est présentement en montage au musée Fort... (Courtoisie, Musée Fort la Reine)

Agrandir

L'exposition est présentement en montage au musée Fort la Reine. Elle sera présentée à compter du 5 mai.

Courtoisie, Musée Fort la Reine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Les caribous sont habitués à franchir des milliers de kilomètres, mais pas dans un camion. Les bêtes de l'exposition Panaches : caribous et autres cervidés du Canada du Musée du Fjord viennent de débarquer au musée Fort la Reine au Manitoba, après un périple de 2900 kilomètres !

Le musée situé à Portage La Prairie comprend 28 maisons d'époque et porte sur la vie des premiers pionniers des Prairies.

« C'est la première location de l'exposition. Elle était ici à La Baie jusqu'en janvier », a rappelé la responsable des communications au Musée du Fjord, Lily Gilot.

L'exposition porte sur les caribous, wapitis, cerfs de Virginie et orignaux. Elle a attiré l'attention de la directrice générale du musée manitobain, Tracey Turner, jointe par Le Quotidien.

« Je regarde fréquemment les autres musées pour voir quelles expositions itinérantes nous pouvons attirer. Quand je faisais cette recherche, je suis tombée sur l'exposition Panaches et j'ai approché, tard à l'automne, le Musée du Fjord pour savoir si c'était disponible. J'étais attirée par les caribous qui sont une espèce menacée. Donc, j'ai pensé que c'était une exposition importante à amener ici et qu'on continue à les avoir », a raconté l'archéologue de formation.

À compter du 5 mai

L'exposition sera ouverte au public manitobain à compter du 5 mai.

« Nous avons avec nous deux personnes du Musée du Fjord et ils sont aidés par nos employés. L'installation avance bien. Je suis impressionnée par le design de l'exposition. C'est très beau à regarder. Pour l'instant, nous avons dépaqueté le quart des boîtes environ. Je pense que ce sera très excitant pour nos visiteurs », a poursuivi celle qui publie justement des photos des travaux en cours sur sa page Facebook et le compte Instagram.

Une expertise

Il s'agit de la huitième exposition du Musée du Fjord à voyager ainsi. « On a notamment eu Fantastiques monstres marins qu'on a fait en 2010 et qui a été en tournée jusqu'en 2015 », a mentionné la porte-parole du Musée du Fjord. Après son passage au centre du Canada, l'exposition reviendra au Québec, à Sherbrooke, avant de se rendre à Yellowknife. « Un autre musée au Manitoba est intéressé », a révélé Lily Gilot. Elle a expliqué qu'avec l'afflux de touristes internationaux à La Baie avec les croisières, les expositions sont maintenant montées en anglais et en français, ce qui facilite leur transfert au Canada anglais. Selon elle, les cervidés pourraient également visiter l'Europe. « Les touristes européens qui sont venus étaient impressionnés », a-t-elle lancé.

De La Vérendrye

La présence au Manitoba a ceci de particulier que le musée a des racines francophones.

« C'est notre première exposition qui vient du Québec, a indiqué Tracey Turner. Nous avons des connexions avec la communauté franco-manitobaine. Nous avons une réplique du fort La Reine qui était un fort que La Vérendrye a bâti en 1738 durant son exploration du Canada. Nous faisons des liens avec le trafic des fourrures du Québec ici avec les explorateurs français, donc c'est très bien d'avoir une exposition du Québec. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer