MRC du Fjord-du-Saguenay: surplus de 83 000 $

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Au cours de son exercice financier 2016, la MRC du Fjord-du-Saguenay a dégagé un léger surplus de 82 902 $, un excédent calculé avant les revenus d'investissements et affectations qui ont permis un surplus de 614 430 $ à des fins fiscales.

C'était soirée d'adoption des états financiers, mardi soir, pour les élus du Conseil de la MRC-du-Fjord, alors que la représentante de la firme Deloitte a présenté les documents d'usage faisant état de revenus totaux de 9 M $ comparativement à des charges de 7,3 M $.

Le sommaire de la situation financière de la MRC fait état d'actifs financiers de 64,7 M $ comparativement à un passif de 16,2 M $ pour un excédent accumulé de 43,4 M $ principalement composés d'immobilisations. Le préfet la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard, a rappelé que l'année 2016 a été marquée par une prise de participation dans la Corporation du parc éolien Rivière-du-Moulin. Un emprunt de 14 M $ a été contracté pour financer cet investissement.

L'endettement net de l'administration fait état d'une somme de 125 000 $.

Parmi les principaux changements au chapitre des revenus, le conseil de la MRC a pu profiter l'an dernier de revenus supplémentaires de 300 000 $ en raison du nouveau pacte fiscal municipal, découlant des modifications des redevances provenant des ressources naturelles.

tno

Du côté des territoires non organisés (TNO), la MRC a pu compter sur des revenus de 3,2 M $ et des charges de 3,4 M $, laissant un déficit de 227 300 $ après investissement. M. Savard a mentionné que ce déficit n'est pas inquiétant puisque les élus présents souhaitent développer le territoire des 13 municipalités représentées en utilisant une partie des surplus. Aucune dette à long terme n'apparaît dans les colonnes de l'administration des TNO.

Toujours en relation avec les états financiers, les élus ont attribué à la firme comptable Mallette la réalisation des prochains audits externes pour les années de 2017 à 2019. Dans le cadre d'un processus d'appel d'offres sur invitation, les firmes Deloitte, Mallette et Raymond, Chabot, Grant Thornton ont déposé une soumission. Mallette a soumis un prix de 56 912 $ pour les trois prochaines années.

Outre les états financiers, la MRC procédera bientôt au lancement d'un appel d'offres public pour la collecte de déchets sur l'ensemble de son territoire. Le contrat de collecte couvrant dix municipalités vient à échéance le 30 novembre 2017 et les élus ont fait part de leur intention d'avoir un seul et même contrat pour desservir l'ensemble du territoire municipal. 

Cet appel d'offres fait suite à l'adoption en janvier d'un règlement visant à déclarer la compétence de la MRC sur la totalité du domaine de gestion des matières résiduelles, incluant les matières recyclables, les matières organiques, la gestion des écocentres et points de dépôts municipaux à l'exception des lieux d'enfouissement technique et sanitaire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer