750 000 heures sans accident

L'usine de Bois d'ingénierie Résolu-LP de Larouche... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'usine de Bois d'ingénierie Résolu-LP de Larouche

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Les employés de l'usine de Larouche de Bois d'ingénierie LP viennent de franchir un pas important : 750 000 heures travaillées sans accident. C'est l'équivalent de sept années sans blessures. Ce jalon est significatif pour la direction et pour les salariés, qui ont choisi de verser le montant de 10 000 $ octroyé dans le cadre du programme de santé et de sécurité de Produits forestiers Résolu (PFR) à trois organismes caritatifs de la région.

L'ambiance était à la fête le 24 mars. Afin de souligner cette étape importante, franchie deux semaines plus tôt, la direction a offert un dîner à la cinquantaine de travailleurs de l'usine larouchoise. Des représentants de la haute direction de Résolu-LP ont pris part à l'activité de reconnaissance visant à souligner les efforts colossaux des hommes et des femmes qui ont travaillé très fort pour développer des réflexes sécuritaires et réduire au minimum les risques d'accident. Il y a quelques années, PFR a pris un important virage en la matière. Les mécanismes visant à protéger la santé et la sécurité des travailleurs sont devenus très ancrés au sein de la compagnie. La direction parle même d'une valeur fondamentale, voire une philosophie d'entreprise. 

« Ce que vous avez accompli est exceptionnel. Après sept ans de hauts et de bas, de difficultés du marché et de choses que vous ne contrôlez pas, vous êtes maintenant un exemple cité par le conseil d'administration de l'entreprise en matière de santé et de sécurité. Il y a ici des gens qui sont très organisés et allumés, qui sont capables de voir les problèmes, d'anticiper les risques. En plus, vous démontrez que vous avez le sens de la communauté en remettant de l'argent à des organismes », a déclaré le président de Résolu-LP et vice-président ventes et marketing, produits du bois, chez PFR, Éric Paradis.

Le directeur général de la coentreprise, Michel Cyr, a abondé dans le même sens. 

« Nous priorisons toujours la sécurité de nos employés. La création d'un milieu de travail sans blessure, c'est l'affaire de tous. Nous respectons des normes de classe mondiale et nous mettons tout en oeuvre pour nous améliorer continuellement et mesurer nos résultats et nos efforts en matière de santé et de sécurité », a fait valoir le patron, qui avait pris soin de mettre son veston pour l'occasion, un fait rare, a-t-il signifié avec humour.

Le directeur principal santé et sécurité, Dominic Leroux, n'a pas manqué de souligner que la « gang » de Larouche « est dans les meilleurs clubs ». Il a invité les employés à ne pas baisser la garde.

« Vous servez d'exemple dans notre compagnie », a-t-il lancé. 

Les patrons ont fait une fleur aux travailleurs au moment de la remise d'une plaque visant à souligner ce moment important, ce qui a semblé faire plaisir aux officiers syndicaux Mario Tremblay et Annie Gauthier.

Les employés de l'usine de Larouche de Bois... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

Les employés de l'usine de Larouche de Bois d'ingénierie Résolu-LP ont franchi le cap des 750 000 heures sans accident le mois dernier. Lors d'un dîner reconnaissance tenu le 24 mars, les travailleurs et la direction ont remis trois chèques à des organismes caritatifs.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Un lien à faire, selon Laurent Garneau

Le Centre de prévention du suicide du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CPS 02), la Société canadienne du cancer et la Maison Notre-Dame ont été triés sur le volet par les travailleurs de Bois d'ingénierie Résolu-LP comme organismes bénéficiaires. Les travailleurs ont eux-mêmes choisi les causes qu'ils avaient envie d'épouser. 

Les organismes ont tous reçu un chèque de 3333 $. Des représentants de chacun d'entre eux étaient présents au dîner reconnaissance organisé par l'entreprise, ce qui a donné lieu à des moments très touchants.

Car comme l'a souligné avec justesse le directeur général du CPS 02, Laurent Garneau, il y a un lien à faire entre la prévention du suicide et la santé des travailleurs.

« La dernière fois qu'on a reçu des sous, ont les a utilisés pour un projet consacré aux hommes en rupture amoureuse. Mais au-delà de l'aspect pécuniaire, ce que j'aime quand je viens ici, c'est de constater qu'il y a une culture préventive », a mis en relief le directeur. Sa collègue intervenante, Annie Laviolette, s'est adressée aux travailleurs de l'usine avec beaucoup d'émotion.

« Depuis des années, on n'a pas d'engagements du gouvernement. Vous, vous avez l'engagement de votre entreprise. Vous avez une communauté, une famille qui pense à vous. Ça, c'est extrêmement important », a-t-elle dit, la voix vacillante. 

Les représentants de la Maison Notre-Dame, laquelle sera prochainement fusionnée à la Maison Le Chêne, une nouvelle résidence en soins palliatifs qui verra le jour à Jonquière, ont qualifié les travailleurs de Larouche de « gens de coeur ».

Jean-Pierre Simard et Esther Girard ont rappelé que la Maison Notre-Dame permet à ses résidants de mourir dans la paix et la dignité.

Quant à la Société canadienne du cancer, Denis Amyot et Marie-Florence Brousseau ont indiqué que le don sera utilisé pour la tenue d'activités de prévention et de sensibilisation.

D'autres usines ont atteint le même objectif

D'autres installations de Produits forestiers Résolu ont franchi le cap des 750 000 heures sans accident. L'usine de Maniwaki l'a atteint, tout comme celle de Baie-Comeau. L'usine de pâte de Menominee, aux États Unis, a dépassé ce seuil considéré comme important. « Ce niveau est atteint à l'occasion par nos usines et il peut survenir un incident par la suite, ce qui la ramène à la case départ. Pour l'année 2016, nous avons plus de 30 établissements qui n'ont aucune blessure enregistrable », a fait valoir le directeur des affaires publiques chez PFR.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer