Attention aux publications sur le Web

Nicolas Ouellet, porte-parole, Rita de Santis, ministre de... (Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Nicolas Ouellet, porte-parole, Rita de Santis, ministre de l'Accès à l'information, et Carl Bouchard, directeur de l'école secondaire L'Odyssée/Dominique-Racine de Chicoutimi, cherchent à inciter les jeunes à l'importance de protéger leurs renseignements confidentiels sur les réseaux sociaux.

Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement du Québec tente de sensibiliser les jeunes sur l'importance de leur publication sur Internet afin de leur éviter de mauvaises surprises.

La ministre responsable de l'Accès à l'information et à la Réforme des institutions démocratiques, Rita de Santis, et le chroniqueur Nicolas Ouellet (porte-parole) sont passés par le Saguenay, lundi, dans le cadre de la tournée de sensibilisation « Ce que tu publies, penses-y ! ».

Devant environ 200 étudiants de l'école secondaire L'Odyssée/Dominique-Racine de Chicoutimi, la ministre a incité les étudiants à la prudence sur les réseaux sociaux et surtout de ne pas donner accès à leurs informations personnelles à n'importe qui.

La tournée provinciale vise à mettre en garde les étudiants sur la liberté de leurs renseignements personnels, au vol d'identité et à protéger leur réputation.

« Voulez-vous que vos parents sachent où vous êtes 24 heures sur 24 ? Non. Alors, pourquoi permettre à un tiers, qui vous aime moins que vos parents, de le faire ? Désactiver votre GPS lorsque vous n'en avez pas besoin », a lancé la ministre.

« Il faut aussi savoir que chaque fois que vous publiez quelque chose sur Internet, que ça y sera pour toujours et qu'à peu près n'importe qui dans le monde pourrait y avoir accès. C'est important de protéger nos informations personnelles. Il faut aussi être prudent avec l'hameçonnage. On a vu des gens se faire vider les comptes bancaires », poursuit Mme De Santis.

Chroniqueur de télévision, Nicolas Ouellet, finissant d'ATM en 2008, n'a pas hésité un instant à s'impliquer dans la tournée.

« Les jeunes sont de plus en plus sur les réseaux sociaux et ils font bien ça habituellement. Mais ils doivent savoir que rien n'est gratuit dans la vie. Lorsque tu coches sur une application, tu donnes la permission à ces sites d'avoir accès à tes renseignements personnels », précise M. Ouellet.

La ministre a ajouté que ce n'est pas le gouvernement qui est le mieux placé pour assurer la sécurité de ces informations. 

« Nous travaillons à améliorer les lois sur l'accès à l'information, mais les meilleures personnes pour protéger vos informations personnelles, c'est vous-même », dit-elle.

« Et si vous voulez mettre des photos, comment dire, osées de vous, pensez-y ! Vous croyez que ça va rester uniquement dans les mains de gens en qui vous avez confiance et que ça ne sera jamais publié. Jusqu'au jour où ça devient public. C'est embarrassant et ça peut amener des gens à avoir besoin d'aide », indique Mme De Santis.

Celle-ci souhaite que la tournée de sensibilisation en vienne à s'adresser éventuellement aux jeunes du primaire, mais aussi aux personnes âgées. « Nous en sommes à la première édition. Je voulais m'assurer que ça marcherait. Il est vrai qu'il faut commencer le plus tôt possible et nous allons y voir. J'aimerais aussi que l'on s'adresse aux personnes plus âgées. Une personne a déjà dit à son père de faire attention au net. Il lui a répondu qu'il n'y allait jamais, qu'il allait sur le Web lui. C'est la base », a conclu la ministre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer