Six millions pour les croisières dans Saguenay

La Baie... (Archives le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La Baie

Archives le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement du Québec, Saguenay et la MRC du Fjord du Saguenay investissent un total de six millions de dollars pour répondre à la demande sans cesse croissante des croisières internationales.

Gérald Savard (préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay),... (Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Gérald Savard (préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay), Julie Boulet (ministre du Tourisme), Jean Tremblay (maire de Saguenay) et Serge Simard (député de Dubuc) se réjouissent des annonces faites pour le développement des bateaux de croisière.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Québec octroie 1 395 371 $, sur un projet de 4 185 114 $ pour l'ajout de pontons flottants afin de permettre à de plus petits navires d'accoster au quai pour ainsi augmenter l'achalandage en utilisant des navettes maritimes.

Le gouvernement accorde aussi  475 000 $ pour l'acquisition des Croisières du Fjord (la Marjolaine et deux navettes maritimes) pour un projet total de 1 465 000 $ et 194 650 $ (sur 549 000 $) pour l'ajout de tableaux historiques afin de rehausser la qualité du spectacle de la Fabuleuse histoire d'un royaume. L'aide de Québec s'élève à 2 065 021 $. 

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, estime qu'il était important de soutenir des projets touristiques dans la région.

« Des neuf ou dix pôles au Québec, c'est l'endroit où les croisières internationales progressent le plus. C'est un moteur économique exceptionnel pour la région. D'ailleurs, au sommet économique régional de 2015, les gens avaient identifié le tourisme comme un secteur d'activité prioritaire. Je ne peux que m'en réjouir. Le tourisme, c'est 14 000 emplois chez vous et des retombées économiques de 378 M $ », de dire la ministre Boulet, qui entend revenir sous peu pour deux autres projets.

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, se réjouit de cette annonce attendue depuis plusieurs semaines. Il admet que le succès des bateaux de croisière ne se dément pas. Il a même permis la survie de la Fabuleuse histoire d'un royaume et toute l'activité maritime sur le fjord.

« Si nous avons ces annonces aujourd'hui, c'est grâce aux bateaux de croisière. Sans ça, nous n'en parlons pas. La Fabuleuse revit grâce aux croisières et est devenue l'attraction principale pour les croisiéristes. On peut penser que ça garantit la vie de cette pièce historique pour longtemps », explique le maire Tremblay.

Même chose pour les pontons flottants et les navettes maritimes (Croisières du fjord). « Il ne fallait pas perdre la Marjolaine et ses deux navettes. Le gouvernement a vu l'importance du projet. Ça permet de donner un coup de main aux bateaux de croisière, tout en continuant les excursions sur le fjord », a ajouté le maire.

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord, annonce l'octroi d'une aide de 100 000 $ au projet de Saguenay, estimant que les navettes jouent un rôle déterminant pour le tourisme à Sainte-Rose-du-Nord, L'Anse-Saint-Jean et Rivière-Éternité.

« Il était essentiel que les navettes poursuivent leurs activités. Les localités visitées profitent des navettes pour attirer les touristes, car elles sont parvenues à offrir une expérience inoubliable », note-t-il.

Député de Dubuc, Serge Simard était bien heureux des annonces faites à La Baie.

« Cette aide devrait permettre d'accroître le nombre de bateaux de croisière sur le Saguenay et au quai de La Baie. Je crois que ces nouvelles acquisitions contribueront au développement de l'escale de Saguenay », indique le député libéral.

Saguenay a su faire sa place

L e quai des bateaux de croisière de Saguenay semble bien avoir obtenu ses lettres de noblesse dans l'industrie des croisières. Les principaux joueurs mondiaux connaissent très bien Saguenay.

Priscilla Nemey, vice-présidente exécutive de Promotion Saguenay et responsable des croisières, revient du plus gros événement de bateaux de croisière, le Cruise Shipping of Fort Lauderdale, en Floride.

« Il y a 15 000 participants. C'est le rassemblement annuel le plus important au monde pour les croisières internationales. C'est un incontournable et nous ne pouvons manquer cet événement. Ça nous permet de rencontrer l'ensemble de l'industrie des croisières. Tous les ports du monde y sont représentés. Ça nous permet de vendre nos escales », indique Mme Nemey.

Si Saguenay était un joueur pratiquement inconnu il y a un peu plus de 10 ans, ce n'est plus le cas maintenant.

« Je me souviens de mes premiers passages. Je trouvais ça très intimidant. Je disais que j'étais du Saguenay. Les gens me répondaient : Sag quoi ? Je voyais un point d'interrogation dans leurs yeux. Je devais indiquer où était situé Saguenay dans le monde. »

« Aujourd'hui, les gens savent très bien où et qui nous sommes. Ils sont au courant que nous avons gagné des prix (meilleur accueil international) et nous connaissent. C'est une fierté, car il y a eu beaucoup de travail derrière tout ça. En plus, nous avons livré la marchandise. On permet de vivre une expérience de qualité », note Mme Nemey.

Concernant les annonces de la ministre du Tourisme, Priscilla Nemey la considère comme importante dans le cadre du 10e anniversaire des croisières.

« Là, nous regardons vers les 10 prochaines années. Nous avons une augmentation de l'achalandage de 45 pour cent (55 escales et 68 500 passagers) pour 2017. Il y aura plus d'un bateau de croisière sur plus de la moitié des journées prévues au calendrier. C'est un heureux problème. Mais il faut arriver à bien servir la clientèle. Les pontons flottants et les navettes maritimes vont permettre d'accueillir plus de gens et plus rapidement. »

Quant au président de l'Association touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Éric Larouche se réjouit des annonces.

« Il s'agit d'une excellente nouvelle. Ça vient soutenir l'offre de produits. L'ATR est responsable de la commercialisation de la destination, mais ça prend des produits structurants pour que les visiteurs aient des attraits cohérents et qui tiennent la route. Cette annonce vient aider le tourisme régional, mais aussi les croisières internationales », conclut M. Larouche.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer