Mobilisés pour l'église Saint-Édouard

L'église Saint-Édouard de La Baie... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'église Saint-Édouard de La Baie

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Une mobilisation citoyenne s'installe pour sauver l'église Saint-Édouard de La Baie, fermée au culte depuis 10 ans. Plus d'une centaine de personnes se sont déplacées à une consultation publique organisée en soirée, mardi, par le Comité Saint-Édouard.

Une centaine de citoyens s'étaient déplacés pour appuyer... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Une centaine de citoyens s'étaient déplacés pour appuyer les membres du Comité de sauvegarde de l'église Saint-Édouard.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

L'église, située sur le boulevard de la Grande-Baie Sud, est fermée depuis 2006, mais appartient toujours au Diocèse de Chicoutimi. Depuis sa fermeture, plusieurs projets ont été avancés pour conserver le bâtiment, mais rien ne s'est encore concrétisé. Le Comité Saint-Édouard, formé de plusieurs citoyens, tenait maintenant à savoir s'il avait l'appui de la population pour continuer sa mission. La consultation publique tenue à la salle des Moose de La Baie, mardi soir, lui a donné sa réponse. 

« S'il y avait eu 10 personnes, on aurait compris que nous devrions peut-être arrêter de travailler là-dessus. Mais avec la salle pleine qu'on a ce soir, nous avons notre réponse », a affirmé Martin Saint-Pierre, membre du comité de sauvegarde. En effet, la salle était bondée. Plus d'une centaine de citoyens ont assisté à la rencontre. 

Bibliothèque

Le projet sur lequel planche le comité est l'aménagement d'une bibliothèque entre les murs de l'église. Un projet réalisable, selon l'architecte et urbanisme Daniel Paiement, qui a fait une présentation de récents projets qu'il a réalisés dans des églises de la région, notamment la conversion d'un lieu de culte en école de danse et un autre en résidence pour personnes âgées. 

Selon l'expert, la conversion d'une église n'est pas une mince affaire, mais est tout à fait envisageable. « Le nerf de la guerre est dans l'entretien. Y faire une bibliothèque serait une bonne idée », a affirmé M. Paiement. Un second intervenant, Jocelyn Groulx, du Conseil du patrimoine religieux, a donné des explications aux personnes présentes sur les programmes de subventions destinés aux travaux dans les églises. 

Appuis recherchés

Mais le but de la rencontre de mardi soir était surtout de savoir si la population appuyait le comité dans ses démarches. Plusieurs citoyens se sont exprimés, affirmant que l'église Saint-Édouard était le coeur de Port-Alfred et qu'elle devait être sauvée. Plusieurs ont accepté de s'impliquer dans la cause. 

Le conseiller municipal et président d'arrondissement de La Baie, François Tremblay, s'était également déplacé à la salle des Moose, en saluant le travail des membres du comité. 

D'ailleurs, Martin Saint-Pierre a affirmé avoir demandé à rencontrer à deux reprises les membres du conseil d'arrondissement, mais n'avait toujours pas eu de réponse. Il faut dire que la Ville a son rôle à jouer dans le projet, puisque si l'église est convertie, le comité aura besoin de subventions. 

Devant la réponse positive des citoyens, les membres du comité ont affirmé que des rencontres allaient avoir lieu prochainement pour dresser un portrait clair de l'état du bâtiment et organiser les levées de fonds possible.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer