Exclusif

Luc Boivin ne sera pas candidat à la mairie de Saguenay

Luc Boivin confirme qu'il ne briguera pas la... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Luc Boivin confirme qu'il ne briguera pas la chefferie du Parti des citoyens.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le conseiller municipal Luc Boivin ne briguera pas la mairie de Saguenay. Il donne son appui au candidat du Parti des citoyens de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, et espère que le prochain conseil sera différent de l'actuel.

Le nom de Luc Boivin a longtemps été sur toutes les lèvres quant à la succession du maire Jean Tremblay. Après une sérieuse réflexion, le conseiller municipal baieriverain ferme finalement la porte. Sa famille et son entreprise ont pesé dans la balance.

«Les gens pensent souvent que je suis plus vieux, mais j'ai seulement 41 ans. J'ai trois jeunes enfants et une entreprise. Être maire, c'est du 24 heures sur 24 et je ne suis pas encore prêt à ça. Je ne dis pas jamais, mais pas pour le moment. J'aime la politique, mais je peux faire avancer les choses autrement qu'en étant maire», a affirmé Luc Boivin, lors d'une entrevue accordée au Progrès-Dimanche.

«Normalement, je devrais me représenter dans mon quartier, mais ma décision n'est pas encore finale. Mais ça serait bien étonnant que je ne me représente pas, surtout que je donne officiellement mon appui à Jean-Pierre Blackburn», ajoute Luc Boivin, qui estime que l'ancien ministre fédéral a les qualités pour devenir un bon maire.

«Je connais Jean-Pierre depuis longtemps et c'est quelqu'un de rassembleur qui connaît bien les appareils provincial et fédéral. De plus, je pense que les gens de Jonquière seront contents que ce soit quelqu'un de l'arrondissement à la mairie. Il a un bon ton et j'espère que l'atmosphère au conseil sera différente, parce que présentement, ce n'est pas très agréable, on dirait toujours une lutte entre le bien et le mal», a ajouté le conseiller municipal.

Il reste encore quelques jours avant la fin du processus de mise en candidature à la chefferie du Parti des citoyens de Saguenay. En effet, les personnes intéressées à devenir chef peuvent se présenter jusqu'au 7 avril. Si personne d'autre ne se présente, Jean-Pierre Blackburn deviendra le chef du Parti des citoyens de Saguenay et l'investiture se tiendra en mai.

«Je veux être présent pour aider Jean-Pierre. Il connaît la politique, mais gérer une ville n'est pas une mince affaire. Lorsque je suis arrivé en politique, Marina Larouche m'a pris sous son aile durant près de deux ans et ça m'a beaucoup aidé. Je crois que Jean-Pierre a besoin de quelqu'un comme moi», a ajouté Luc Boivin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer