Alma se réorganise

Pascal Pilote... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Pascal Pilote

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Alma se réorganise à la suite de la démission du conseiller au district numéro 7, Pascal Pilote.

Les élus ont convenu de reporter le remplacement de M. Pilote aux élections générales de novembre plutôt que d'aller en élection partielle. Une telle démarche aurait occasionné des coûts importants pour les contribuables d'Alma.

Pascal Pilote a remis sa démission mercredi dernier, après avoir plaidé coupable à des accusations de harcèlement criminel à l'égard de son ex-conjointe. Le lendemain, l'homme de 40 ans a reconnu avoir causé des voies de fait avec lésions. 

Les responsabilités qu'il occupait au sein de différents comités (Centre d'excellence des drones, Aéroport d'Alma, Conférence des aînés, Plan d'intégration des personnes handicapées, Planification socio-économique et Prévention des incendies) ont été réparties entre les membres du conseil municipal. 

« L'ensemble du conseil a accepté de reprendre les dossiers qui tombaient en suspens et de les maintenir jusqu'aux élections », affirme le maire, Marc Asselin.

La lettre de démission de l'Almatois a été déposée lors de la séance publique tenue lundi soir. Il dit avoir contribué au meilleur de ses moyens et connaissances à l'avancement de la vie économique d'Alma. 

« Compte tenu des événements personnels avec lesquels je dois composer actuellement, j'estime qu'il est préférable et dans l'intérêt de tous de vous remettre ma démission comme conseiller municipal avec effet immédiat. Je devrai, au cours des prochains jours, me concentrer à temps plein sur le règlement de mes préoccupations personnelles et professionnelles. Je vous rassure toutefois en ce que les événements des derniers jours n'ont jamais eu pour effet d'affecter défavorablement ma contribution comme conseiller municipal », peut-on lire dans la correspondance.

Audrée Villeneuve, celle qui a confirmé sa candidature au siège numéro 7 au début février, était présente à la séance régulière du conseil municipal. Mme Villeneuve est coordonnatrice à Récif-01 depuis une dizaine d'années. 

Motion de félicitations

Le conseil municipal d'Alma lève son chapeau à son Service de sécurité incendie ainsi qu'aux Régies des secteurs sud et nord. Une motion de félicitations a été votée pour souligner le travail des troupes à la suite des incendies majeurs survenus au Dooly's, au Pub Le Jeannois et à l'hôpital vétérinaire Carcajou. « Ce sont des feux très importants qui ont été couverts par le Service des incendies. Nous avons eu besoin également des Régies Nord et Sud. On peut voir que le schéma de couverture de risque fonctionne très bien », souligne le conseiller, Alain Fortin.

« Les régies sont toutes structurées entre elles pour intervenir lorsque la demande est faite. Des gens sur le terrain évaluent le danger et l'ampleur du sinistre. À partir de là, on a vu ce que ça a fait dans le centre-ville. Et ma foi, on peut le répéter, ils ont sauvé le centre-ville. C'était violent comme incendie », ajoute le maire Asselin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer