La contribution de Jean-Marc E. Roy soulignée

L'équipe de REGARD a voulu souligner le fait... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

L'équipe de REGARD a voulu souligner le fait que Jean-Marc E. Roy a présenté un court métrage au festival chaque année depuis 15 ans. Julie Bernier, programmatrice et coordonnatrice des projets spéciaux, Marie-Élaine Riou, directrice générale et Mélissa Bouchard, directrice de la programmation, entourent le cinéaste Jean-Marc E. Roy.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

L'équipe de REGARD a souligné l'ensemble du travail du cinéaste Jean-Marc E. Roy de façon bien spéciale lors de la remise de prix. Le cinéaste a été invité à monter sur scène pour recevoir une accréditation à vie pour le festival. Il a aussi eu toute une surprise lorsqu'il s'est aperçu que des dizaines de ballons sur lesquelles son visage avait été imprimé se promenaient partout dans la salle.

Jean-Marc E. Roy est un habitué du festival. Il a présenté au moins un film en première à chaque édition de REGARD au cours des 15 dernières années. « Je crois que j'en suis à 22 ou 23 films », estime celui qui présentait cette année le court métrage Close-up en première.

L'équipe a voulu souligner sa fidélité en lui remettant une carte d'accès à vie. 

« J'ai été complètement surpris. On m'avait dit que je devais présenter un prix. Je ne me doutais pas de ce qui allait se passer. Je n'ai pas de mot. Je suis touché. Recevoir cet accès à vie, c'est l'accomplissement ultime. Avec l'accréditation, c'est clair qu'ils n'ont pas fini de me voir ici ! »

Sébastien Pilote.... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Sébastien Pilote.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Sébastien Pilote fier du chemin parcouru

Sébastien Pilote a cofondé REGARD il y a maintenant 21 ans. Aujourd'hui, il est fier de voir le chemin parcouru par le festival à la réputation enviable. 

«Le festival a gagné ses lettres de noblesse. C'est un des événements majeurs dans le monde dans le domaine du court métrage. C'est la plus belle semaine de l'année dans la région», affirme-t-il.  

Selon le cinéaste, le festival est un incontournable. 

«Beaucoup de rencontres professionnelles se sont réalisées ici. La présence de Fipresci, c'est une grosse reconnaissance, et on très chanceux d'avoir l'accès aux Oscars. On a monté une marche cette année. On a toujours eu la prétention de faire les choses aussi bien sinon mieux qu'ailleurs. On n'est pas un festival régional, on est un festival en région.» 

Sébastien Pilote est aussi fier de voir tout le travail qui est effectué auprès des jeunes. «Tous les jeunes de la région auront vu un court métrage au cours de leur parcours scolaire. C'est une richesse.» 

Même si REGARD a beaucoup évolué, Sébastien pilote voit encore plus grand pour l'événement. «C'est un festival qui pourrait grandir beaucoup encore», estime-t-il.

En coulisses

• Celui qui a agi pendant huit ans à titre de directeur général de REGARD, Ian Gailer, n'a pas pu avoir accès à toutes les projections, faute de place. D'après le commentaire qu'il a publié sur sa page Facebook, il a pris ce refus comme étant une bonne nouvelle. « Refusé à l'entrée de la projection, sold out. (Bravo guerriers !) », a-t-il publié. 

• Après un passage à REGARD, certains porte-parole demeurent visiblement attachés à l'événement. Rémi-Pierre Paquin, porte-parole en 2008 et acteur du tout premier film improvisé du festival en 2000, Sébastien Huberdeau, porte-parole en 2014, ainsi qu'Anne-Élisabeth Bossé, porte-parole en 2016, se sont déplacés jusqu'à Saguenay pour la 21e édition du festival. Tous les anciens porte-parole du festival sont invités à vie à l'événement et selon Max-Antoine Guérin, responsable des communications, la plupart reviennent. 

• L'acteur Louis-David Morasse, un habitué du festival depuis des années, lui qui en a été le porte-parole lors de la quatrième édition, était de passage cette semaine. « Quel bonheur d'être à la 21e édition du #FestivalRegard ! ! ! D'étrenner mon accréditation à vie... Voir les meilleurs courts métrages internationaux, retrouver des chums, rencontrer des cinéastes de l'autre bout du monde... Wow ! », a-t-il affirmé sur sa page Facebook. 

• L'actrice Céline Bonnier, qui agissait à titre de membre du jury professionnel, a grandement apprécié son passage à REGARD. « C'était ma première participation, mais ce ne sera certainement pas ma dernière », a-t-elle affirmé lors de la remise de prix de dimanche matin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer