Un projet de transport collectif à la MRC Maria-Chapdelaine

Jean-Pierre Boivin.... (Archives le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Jean-Pierre Boivin.

Archives le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La MRC Maria-Chapdelaine projette de mettre en place un système de transport collectif pour toutes les localités du territoire.

Une somme de 10 000 $ a été accordée à une firme spécialisée pour développer un modèle fonctionnel. « On sait qu'un service comme ça coûte cher, mais les gens de nos localités ont besoin de ce service. Nous voulons faciliter les déplacements entre nos municipalités. Si nous mettons de quoi en place, ça sera de quoi de permanent et non de temporaire », a assuré le préfet Jean-Pierre Boivin mercredi soir lors de l'assemblée publique de la MRC Maria-Chapdelaine.

La MRC ne sait pas encore quelle forme ça prendra. Est-ce qu'il s'agira d'un taxi-bus, d'un minibus ou autre moyen de transport ? « Tout est sur la table. Il va y avoir des discussions à avoir avec les compagnies d'autobus, Allo Transport, l'hôpital et les écoles professionnelles. C'est pour cette raison que nous avons confié ça à des professionnels qui connaissent ça », a-t-il ajouté. La Ville de Dolbeau-Mistassini a mis en place un projet pilote, l'« Express bleu » qui permet aux gens de circuler entre les deux rives grâce à un minibus. Quand, le service de la MRC sera en place, il incorporera le transport collectif à l'essai dans la ville du maire Richard Hébert.

Les élus de la MRC Maria-Chapdelaine ont dégagé une somme de 50 000 $ dans un fonds d'immobilisations communautaires qui va permettre à des organismes de faire des travaux.

« Il y a beaucoup d'organismes dans nos secteurs qui ne sont pas trop fortunés. Nous avons donc décidé de libérer cette somme de façon ponctuelle pour leur permettre d'améliorer leur immobilisation », a mentionné le préfet.

Les organismes intéressés pourront soumettre leurs besoins très bientôt. Déjà, la MRC remet un montant annuellement pour aider au fonctionnement d'organismes qui visent à lutter contre la pauvreté. Il s'agit des revenus provenant des bleuetières appartenant à la MRC. L'an passé, c'est une somme de 30 000 $ que se sont partagés les organismes. Le montant de cette année n'est pas encore connu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer