Crédit de taxes: un pas en avant, selon Néron

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout en saluant les nouvelles mesures de la Ville de Saguenay adoptées lundi au conseil municipal concernant les crédits de taxes pour attirer des entreprises de l'extérieur à s'implanter dans la région, Josée Néron entend bonifier le programme en fonction de la vision économique proposée par la plate-forme électorale de l'ERD.

La candidate à la mairie aux prochaines élections mentionne dans un communiqué que Saguenay doit se fixer des objectifs précis afin d'améliorer les perspectives de création d'emplois et de retombées économiques.

«Pour que ce programme de crédit de taxes et d'aide à l'investissement soit vraiment intéressant, on doit lui fixer des objectifs ambitieux de création d'emplois, soutient Josée Néron. Les gestionnaires de ce programme auront ainsi à rendre des comptes à la population. Une ville doit être en mesure d'évaluer si l'argent investi dans le développement économique est rentable quant au nombre d'entreprises et d'emplois créés.»

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique estime que chaque programme de relance économique doit faire partie d'un plan de développement économique clair et connu par les intervenants municipaux.

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a fait part de sa stratégie d'attirer les entrepreneurs de l'extérieur dans Le Progrès-Dimanche. Selon le plan, les commerces ou industries seront exemptés de taxes la première année après s'être implantés dans la région, en plus de payer 10 pour cent du montant prévu l'année suivante, et ainsi de suite pendant 10 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer