Mashteuiatsh met Ottawa et Québec en demeure

Le chef de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le chef de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La communauté de Mashteuiatsh a envoyé une mise en demeure de 1,6 M $ aux gouvernements du Québec et d'Ottawa pour qu'ils payent l'augmentation des coûts du service de police au cours des dernières années.

Le conseil de bande juge que le financement accordé par les deux paliers de gouvernement à la communauté n'était pas suffisant. Il a dû éponger le manque à gagner. Les montants accordés ont été gelés de 2009 à 2014 alors que les coûts du service augmentaient chaque année.

Cette situation est principalement due à une décision arbitrale qui a imposé un nouveau contrat de travail aux policiers et qui accordait des augmentations de salaire.

Selon la Politique sur les services de police des premières nations, Ottawa paye 52 % de la facture et Québec 48 %.

«Toutes les informations sont contenues dans la mise en demeure. Le conseil de bande ne fera pas de commentaires additionnels pour l'instant. Il en fera selon ce que les gouvernements prendront comme décision à la suite de la réception de la mise en demeure», a déclaré le porte-parole Dave Casavant.

Si le gouvernement ne donne pas suite à la mise en demeure d'ici 30 jours, ou n'entame pas des discussions, le conseil de bande de Mashteuiatsh pourrait poursuivre les gouvernements en justice pour être payé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer