Éric Larouche achète l'Auberge des îles

Éric Larouche avait un oeil sur l'Auberge des... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Éric Larouche avait un oeil sur l'Auberge des îles depuis 2008.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

L'homme d'affaires Éric Larouche, propriétaire de l'Hôtel Chicoutimi, se porte acquéreur de l'Auberge des îles, à Saint-Gédéon. Le nouveau proprio caresse un projet de 10 millions $ pour le complexe hôtelier jeannois doté de 32 unités d'hébergement et de 40 condominiums à développer.

Éric Larouche avait un oeil sur l'Auberge des... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Éric Larouche avait un oeil sur l'Auberge des îles depuis 2008.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Sept condos déjà construits seront d'ailleurs mis en vente prochainement. Leur coût variera entre 225 000 $ et 375 000 $. En entrevue au Progrès-Dimanche, Éric Larouche s'est montré emballé par la récente acquisition, laquelle permettra à son entreprise de s'ouvrir sur le Lac. Celui qui agit également comme président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean a d'ailleurs l'intention d'élaborer une stratégie qui contribuera à un meilleur maillage entre les deux secteurs. 

« On veut créer un complexe d'hébergement du même type que l'Hôtel Chicoutimi, avec le même décor, le même type d'aménagement et le même service à la clientèle. La signature de l'Hôtel Chicoutimi va se retrouver à Saint-Gédéon. On va offrir le côté urbain à Chicoutimi et le côté villégiature à Saint-Gédéon. Tout ça va donner un produit touristique très intéressant. Le potentiel est énorme et en tant que propriétaire d'hôtel, je trouve que la mixité Saguenay et Lac est très intéressante », a déclaré Éric Larouche, qui porte également le chapeau de président de l'Alliance de l'industrie touristique du Québec, depuis sa fondation en janvier 2016. 

Le contexte est d'autant plus intéressant que Québec vient de donner son aval à l'agrandissement du Parc national de la Pointe-Taillon. L'acquéreur le l'Auberge des îles a l'intention de rencontrer les représentants de la SÉPAQ et de la municipalité prochainement afin de discuter de partenariats à venir.

Dans la mire depuis 2008 

Éric Larouche confie qu'il lorgnait l'Auberge des îles depuis 2008. Une entente a été conclue avec la propriétaire.

« On va essayer de régulariser tous les éléments », a-t-il dit, faisant référence aux déboires financiers qu'a récemment connus l'administration du complexe.

Il se pourrait également que le nom de l'Auberge des îles change, dixit Éric Larouche. 

« Il y a une réflexion sur le nom et sur le positionnement du produit. Le nom devra refléter davantage la nouvelle orientation », poursuit celui qui veut faire de l'Auberge des îles un complexe quatre saisons doté d'un service de restauration. En ce qui concerne l'Hôtel Chicoutimi, des rénovations sont en cours pour améliorer les chambres, le lobby et certaines aires communes. Après avoir revu la façade extérieure, la direction rénove une quarantaine de chambres et plusieurs salles de bain. La facture totale des travaux frôle le million de dollars. De ce montant, 250 000 $ sont injectés pour l'intégration d'éléments technologiques comme des télévisions intelligentes et des logiciels interactifs.

Toujours en réflexion

Éric Larouche continue de réfléchir à une candidature à la mairie de Saguenay en novembre prochain. Il ne se fixe pas de date butoir pour livrer le fruit de sa réflexion et indique que celle-ci pourrait se poursuivre au-delà du 31 mars.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer