Aréna de Laterrière: un désastre, selon Luc Blackburn

Le conseiller de Laterrière, Luc Blackburn, croit que... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le conseiller de Laterrière, Luc Blackburn, croit que les ratés du système de réfrigération de l'aréna Paul-Étienne-Simard sont une risée. Il jette le blâme sur les fonctionnaires au dossier et sur l'entrepreneur qu'il somme de trouver une solution «au plus sacrant».

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Aux dires du conseiller municipal Luc Blackburn, le transfert de l'ancien compresseur de la Place du Citoyen à l'aréna de Laterrière est un véritable désastre.

Luc Blackburn, conseiller municipal à Saguenay... (Archives Le Quotidien) - image 1.0

Agrandir

Luc Blackburn, conseiller municipal à Saguenay

Archives Le Quotidien

Après avoir déboursé 500 000$ pour implanter le système de réfrigération au centre Paul-Étienne-Simard, un équipement acquis au coût de 372 000$ pour la défunte patinoire de la place publique, la Ville est encore aux prises avec un bris d'équipement. 

L'aréna Paul-Étienne Simard n'est pas réfrigéré, ce qui veut dire que les activités de hockey et de patinage qui ont lieu à Laterrière sont tributaires de la météo. 

Quand Saguenay a annoncé le retrait de la surface synthétique de la Place du Citoyen moins de deux ans après son installation, parce que le compresseur était trop bruyant et parce que la patinoire endommageait le nouveau pavé uni du square public, elle s'était félicitée d'avoir trouvé une deuxième vie aux équipements. 

Questionné en 2015 au sujet de la compatibilité entre le compresseur et son nouveau domicile, le conseiller Luc Boivin avait précisé que des tests ont été effectués par le manufacturier afin de déterminer si l'usage du refroidisseur au glycol à intérieur de l'aréna était possible. Selon lui, les analyses se sont avérées concluantes. 

L'installation a nécessité la mise en place d'une nouvelle dalle de béton. Plusieurs bris subséquents, dont l'explosion de tuyaux à l'intérieur desquels circule le liquide refroidissant, ont fait grimper la facture. Une pièce commandée il y a des semaines tarde à se matérialiser. La glace fond par endroits, si bien que du colorant à gâteau a dû être appliqué pour identifier la présence de crevasses.

Luc Blackburn en beau...

Vendredi, le conseiller de Laterrière, Luc Blackburn, a communiqué avec Le Progrès-Dimanche pour exprimer sa colère dans ce dossier. Il jette le blâme sur les fonctionnaires municipaux et l'entrepreneur qui a obtenu le contrat d'installation. Selon lui, tous ont mal travaillé, ce qui fait que la situation est devenue «une risée».

«À Laterrière, on avait un rêve et c'était d'avoir un système de réfrigération à l'aréna. Ce système était connu des fonctionnaires, mais depuis qu'il est à Laterrière, ça ne marche pas du tout. Depuis que le compresseur est installé, il connaît sans cesse des ratés. On ne parle pas du Centre Vidéotron, on parle de l'aréna de Laterrière. Ça n'a pas de bon sens! Je ne sais pas ce que vous allez mettre comme titre à votre article, mais vous pouvez écrire que je suis ''en beau...''», a martelé le porte-étendard du Parti des citoyens de Saguenay. Se disant «à bout», Luc Blackburn a profité de cette tribune pour demander aux fonctionnaires «de déposer une solution au plus sacrant». 

En novembre dernier, le Centre Paul-Étienne-Simard a diffusé une vidéo sur sa page Facebook annonçant l'entrée en fonction du système de réfrigération avec une glace de qualité égale à celles des autres arénas de Saguenay.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer