Quatre lieux de culte seront restaurés

L'église Sacré-Coeur de Chicoutimi... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'église Sacré-Coeur de Chicoutimi

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre lieux de culte de la région bénéficieront de subventions du Conseil du patrimoine religieux du Québec totalisant près de 560 000 $ pour des travaux de restauration.

La majorité des fonds seront dédiés à la restauration de toitures. L'église Sacré-Coeur de Chicoutimi recevra quelque 234 000 $ pour la toiture de la nef et de la sacristie, tandis que près de 193 000 $ iront à la chapelle de l'Oratoire-Saint-Joseph de Chicoutimi pour la réfection du toit.

L'octroi de subventions se poursuit avec la chapelle de Saint-Antoine-de-Padoue de Lac-Bouchette qui reçoit un montant totalisant plus de 50 000 $ pour la restauration de la toiture, du revêtement extérieur et de la fenestration, en plus de la restauration de l'oeuvre Scènes de la vie de Saint-Antoine de Padoue qui rassemble 13 tableaux du peintre Charles Huot.

Un peu plus de 82 600 $ seront aussi dédiés à la restauration des finis intérieurs, endommagés par une infiltration d'eau, à l'église Notre-Dame-de-Laterrière.

Cette annonce a été faite par le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, avec le député de Dubuc, Serge Simard, lors de son passage dans la région, jeudi, pour annoncer le soutien financier du gouvernement provincial à la rénovation du Théâtre Palace Arvida.

« La somme que nous annonçons aujourd'hui sera consacrée à des travaux qui assureront la pérennité de ces bâtiments et la préservation de leur valeur patrimoniale », a souligné le ministre, par voie de communiqué.

« Ce sont de bonnes nouvelles pour nos concitoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les sommes accordées nous permettront de conserver et de mettre en valeur quatre de nos joyaux patrimoniaux », a pour sa part exprimé le député Serge Simard.

Les sommes octroyées proviennent de l'enveloppe de 10 M $ allouée à la restauration de 55 biens meubles et immeubles à caractère religieux, en 2016-2017. L'aide financière est versée par le Conseil du patrimoine religieux du Québec, qui est mandataire du ministère de la Culture et des Communications.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer