Tour à condos: l'opposition des citoyens s'organise

Un projet de tour à condominiums pourrait voit... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Un projet de tour à condominiums pourrait voit le jour sur un terrain derrière la clinique de pédiatrie, que l'on voit ici sur la photo.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La mobilisation s'intensifie dans le quartier Notre-Dame à Chicoutimi alors que deux groupes veulent contrer des projets de développement commercial et de condominium en hauteur qui risquent, selon leur point de vue, de dévisager un secteur de la ville reconnu pour la qualité de son urbanisme et l'architecture des différents immeubles privés et publics que l'on y retrouve.

La démarche des deux groupes vise une modification au règlement de zonage qui permettra le commerce au détail sur un terrain situé à l'angle du boulevard Talbot et du chemin Sydenham. Le terrain, propriété de l'homme d'affaires Robin Thibeault, accueillera une pharmacie. L'autre projet, également mené par le même homme d'affaires, vise la construction d'un immeuble à condominiums de 13 étages derrière la clinique de pédiatrie.

Selon Mme Annie Francoeur, citoyenne du quartier, il importe qu'un nombre important de citoyens assiste à la prochaine séance du conseil d'arrondissement de Chicoutimi. L'objectif est de démontrer aux élus que les citoyens s'opposent fermement à la construction d'un immeuble de 13 étages à cet endroit. Le promoteur doit obligatoirement obtenir une dérogation mineure pour avoir le droit d'ériger un immeuble de plus de quatre étages à cet endroit.

« Nous avons failli nous faire passer cette dérogation sans nous en rendre compte puisqu'elle a été annoncée dans un autre journal. Heureusement, on a réussi à réagir et il faut vraiment démontrer que nous nous opposons à ce projet. Un autre comité s'oppose quant à lui au projet de modification au règlement de zonage pour le projet de la pharmacie. Même si ce sont deux projets différents, ils auront un impact sur le quartier. »

Le groupe compte sur l'appui unanime du Foyer coopératif de Notre-Dame du Saguenay. L'organisme a toujours veillé à ce que les développements réalisés dans ce quartier respectent l'intégrité des particularités de l'urbanisme et du patrimoine naturel. Le Foyer est donc associé très étroitement à cette bataille qui sera ramenée à la table du conseil d'arrondissement.

Une pétition en ligne et papier a permis aux opposants à ces projets de recueillir 250 signatures de citoyens concernés par ces développements. Le Foyer a de plus adopté une résolution officielle s'opposant à ces transformations majeures si jamais le conseil d'arrondissement donne le feu vert au promoteur.

Le promoteur compte se rendre sur le site de l'immeuble de 13 étages en utilisant la petite ruelle Lemay qui est sans issue. Les opposants devront réussir une importante mobilisation pour contrer le projet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer