Gilles Imbeau précise sa pensée

Le président du Syndicat des professeures et professeurs... (Rocket Lavoie)

Agrandir

Le président du Syndicat des professeures et professeurs de l'UQAC, Gilles Imbeau.

Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La tension a monté de plusieurs crans à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), alors que le président du Syndicat des professeures et professeurs, Gilles Imbeau, a cru nécessaire de préciser sa pensée quant au choix du prochain recteur. Le comité de sélection, dirigé par la présidente de l'Université du Québec (UQ), a été dans l'obligation de reprendre le processus d'identification des candidats potentiels.

Dans la foulée de la décision du comité de sélection, Gilles Imbeau avait déclaré qu'il serait préférable que le prochain recteur provienne de l'extérieur des murs de l'UQAC. Il souhaitait de plus que le candidat n'ait aucun lien avec la haute direction de façon à ce qu'il puisse procéder à la mise en place d'une toute nouvelle équipe avec un vice-recteur à l'enseignement et la recherche, deux doyens aux études et à la recherche, un nouveau vice-recteur aux Affaires étudiantes et secrétaire général en remplacement de Me Martin Côté.

Dans une missive adressée par courriel aux membres du syndicat, le président a expliqué sa position afin de corriger le tir quant à une candidature externe.

« À la suite d'informations publiées ou entendues ces derniers jours pour le choix du prochain recteur de l'UQAC, certains d'entre vous se sont inquiétés du fait que mon opinion leur semblait arrêtée. Il semble que j'aie donné l'impression que la personne sélectionnée devra impérativement provenir de l'extérieur de l'UQAC. Telle n'est pas nécessairement mon opinion et ce n'est pas l'impression que je voulais donner. Si des collègues ne l'ont pas perçu de cette manière, il est probable que je n'ai pas été suffisamment clair. Je tiens à m'en excuser et profiter de la présente communication pour lever toute ambiguïté », indique Gilles Imbeau avant d'enchaîner sur la suite des choses.

« Mon insistance pour la présence d'une candidature non issue de nos rangs ne doit pas être perçue comme une exigence incontournable. J'y voyais plutôt une opportunité pour que les membres de la communauté fassent un choix éclairé. Si j'ai insisté fortement sur cet aspect, c'est pour signaler au comité de sélection qu'il devra faire des efforts en ce sens. Je n'avais pas l'impression, à ce moment précis, que le comité de sélection s'alignait dans cette direction et c'est pourquoi j'ai cru bon apporter cette précision. Ma préoccupation semblait justifiée. D'ailleurs, les travaux de recherche de candidatures se poursuivent et on nous a appris que le comité de sélection s'adjoint les services d'une firme spécialisée. Cela me semble tout à fait rassurant dans le contexte actuel. »

Gilles Imbeau se défend bien de vouloir endosser à tout prix une éventuelle candidature de l'extérieur. Il est trop tôt pour répondre, selon le leader syndical, puisqu'il n'y a encore aucun nom sur la table. Par contre, en raison « des problèmes survenus à l'UQAC au cours des cinq dernières années sous l'administration Martin Gauthier, ce qui comprend son équipe de direction », Gilles Imbeau réitère que cette option se défend. Nonobstant cette analyse, il croit qu'il sera du devoir de chacun des membres de la communauté de se faire une idée sur les candidatures que le comité de sélection présentera.

Gilles Imbeau préconise d'autre part que plus d'un nom soit soumis à la consultation de la communauté universitaire. Ainsi, chacun et chacune des candidats pourra faire valoir son expérience et ses réalisations passées.

« L'individu retenu au terme du processus ne devra pas être le résultat d'un compromis représentant celle ou celui qui semble être une personne "tolérable" dans notre contexte, a conclu le leader syndicat en rappelant à ses collègues toute l'importance de choisir un candidat qui permettra le rayonnement de l'établissement au cours des cinq prochaines années. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer