Jean-Pierre Blackburn ne ferme pas la porte à la mairie

Jean-Pierre Blackburn.... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Jean-Pierre Blackburn.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

L'ancien ministre et député fédéral Jean-Pierre Blackburn n'est pas totalement fermé à la possibilité de se présenter à la mairie de Saguenay. Il «soupèse» les arguments des personnes qui tentent actuellement de le convaincre.

La semaine dernière, des citoyens ont reçu un appel téléphonique pour un sondage concernant la succession du maire de Saguenay, Jean Tremblay. Plusieurs noms étaient avancés, notamment celui de Jean-Pierre Blackburn. Le Quotidien avait tenté de discuter avec l'ancien député conservateur de Jonquière-Alma, mais il se trouve actuellement en Floride. Il ignorait donc que Le Quotidien avait tenté de le contacter. Il a finalement été possible de s'entretenir avec lui dimanche. Jean-Pierre Blackburn précise qu'il avait été approché il y a environ un an. À ce moment, il avait refusé, puisqu'il ne se voyait pas mener une campagne électorale qui aurait duré un an et demi.

Il y a quelques semaines, des gens l'ont sollicité à nouveau. Il dit avoir été approché par plusieurs personnes de différentes organisations politiques. Il n'a pas voulu préciser s'il s'agissait du Parti des citoyens de Saguenay ou de l'Équipe du renouveau démocratique. 

«Ces personnes m'ont sollicité de façon assez soutenue. J'ai pris soin d'écouter leur argumentaire, mais sans avancer d'opinion. Aussi, qu'un sondage ait lieu et que mon nom y apparaisse, je trouve cela tout de même intéressant de constater qu'après toutes ces années, les gens pensent à moi», a affirmé Jean-Pierre Blackburn. 

Questionné à savoir s'il refusait encore de briguer la mairie, l'ancien député ne s'est pas montré totalement fermé. 

«De nouvelles interpellations récentes, plus assidues, ont suscité une nouvelle écoute de ma part. Je soupèse pour le moment les argumentaires qui m'ont été formulés», a-t-il répondu.

Jean-Pierre Blackburn a été député conservateur de Jonquière-Alma de 2006 à 2011. Il a occupé les fonctions de ministre du Travail, ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, ministre du Revenu et ministre d'État à l'Agriculture au sein du cabinet Harper.

Auparavant, sous Brian Mulroney, il a été député de 1984 à 1993 ainsi que Secrétaire parlementaire au ministre de la Défense nationale.

Après sa défaite face au néo-démocrate Claude Patry, il a été ambassadeur du Canada à l'UNESCO, à Paris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer