De nombreux cas de gastro-entérite

L'hôpital de Jonquière... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'hôpital de Jonquière

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean rapporte 44 cas de personnes présentant des symptômes de gastro-entérite parmi les patients et le personnel de l'hôpital de Jonquière depuis mardi. Les visites sont suspendues dans certaines unités de l'hôpital jusqu'à lundi, ainsi qu'au centre d'hébergement Sainte-Marie de Jonquière.

Selon Joëlle Savard, porte-parole du CIUSSS, il faut distinguer deux événements distincts dans le phénomène. Selon ses affirmations, un total de 34 cas ont été identifiés comme pouvant être des cas de gastro-entérite dus à une possible intoxication alimentaire, selon une première hypothèse émise. Ces cas ont été observés à l'hôpital de Jonquière ainsi que dans les CHSLD.

« Depuis jeudi, nous n'avons relevé aucun nouveau cas. Nous avons effectué des tests et des analyses dont les résultats devraient nous parvenir sous peu », explique Mme Savard. Des échantillons ont été expédiés au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation aux fins d'analyse. La porte-parole a ajouté que dans aucun cas, des patients n'ont subi de complications.

L'autre phénomène constaté a été la présence de symptômes de gastro-entérite parmi le personnel de l'établissement et, pour le moment, le CIUSSS ne peut établir de lien causal entre les deux. Une dizaine d'employés sont affectés par de tels symptômes.

Des mesures préventives seront appliquées avec l'isolement des patients atteints, l'utilisation de matériel spécial et la mise en application stricte de mesures d'hygiène comme le lavage des mains et l'utilisation de désinfectants.

Visites suspendues

Le CIUSSS a annoncé en fin d'après-midi vendredi que les visites sont suspendues jusqu'à lundi, sur les unités de médecine 3, 4, 5 et 6 de l'hôpital de Jonquière, en raison des cas de gastro-entérite. Il en est de même pour le centre d'hébergement Sainte-Marie de Jonquière. La directive sera réévaluée lundi à 16 h.

« Ces mesures préventives sont nécessaires pour éviter toute contagion ou propagation des virus tant à l'intérieur de nos installations que dans la communauté », précise-t-on par voie de communiqué. Les personnes ayant des symptômes reliés à l'influenza ou à la gastro-entérite sont d'ailleurs invitées à s'abstenir de visiter les patients de l'ensemble des installations. (Avec Myriam Gauthier)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer