Employés de Dolbeau-Mistassini: nouveau contrat de travail de six ans

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini... (Archives Le Progrès, Louis Potvin)

Agrandir

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini

Archives Le Progrès, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La Ville de Dolbeau-Mistassini s'est entendue avec le syndicat des employés pour un nouveau contrat de travail de six ans. La soixantaine de travailleurs vont bénéficier d'une augmentation salariale de 8,75 %.

Le maire Richard Hébert était heureux d'en faire l'annonce, lundi soir, durant la séance publique du conseil municipal.

« Nous sommes fiers que nos représentants et ceux du syndicat aient travaillé de manière constructive pour en arriver à un consensus dans un climat cordial. Nous sommes reconnaissants du travail des membres qui ont fait ces négociations en respectant les marges de manoeuvre budgétaires », a déclaré le maire Richard Hébert.

Le contrat de travail était échu depuis le 31 décembre 2014. Il se terminera en 2020. L'intégration des employés de Gestion Arpidôme a créé ce retard.

En plus des augmentations salariales, la cotisation aux REER passera de 8 à 9 % en 2017 pour les employés et la ville. Les primes de chefs d'équipes et les frais de repas seront indexés de 2 % par année.

Pont Dolbeau

La Ville accepte de verser 50 000 $ pour le déplacement de la ligne électrique dans le cadre de la construction du nouveau pont. Elle a proposé ce changement afin de valoriser un terrain qui deviendra disponible après la construction du pont et offrira une belle vue sur la rivière. On ne voulait pas que les fils électriques viennent briser le panorama. Une solution avec de nouveaux poteaux d'agrégat placés en parallèle du pont va améliorer le coup d'oeil. Le ministère des Transports et Hydro-Québec se partagent le reste de la facture qui atteint 270 000 $.

Le coût total des travaux est évalué à 320 000 $.

Route de Vauvert

Le conseil municipal a accordé un contrat de 53 000 $ à une firme d'ingénierie afin de réaliser les plans et devis liés à la réfection de la route de Vauvert.

Ainsi, Dolbeau-Mistassini va connaître les coûts exacts de réfection de cette route qui mène à ce secteur de villégiature. Les estimations d'il y a quelques années s'élevaient à 11 M $. La Ville est toujours en attente d'une subvention de Québec qui paierait jusqu'à 75 % de la facture.

Enfin, la Ville accorde une aide financière de 15 000 $ à Tourisme Dolbeau-Mistassini afin de pouvoir démarrer ses opérations. En plus de dynamiser l'industrie touristique de la municipalité, l'organisme va gérer les deux campings.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer