Dominique Larocque derrière les barreaux

Dominique Larocque, un individu de 36 ans de Chicoutimi, passera la prochaine... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dominique Larocque, un individu de 36 ans de Chicoutimi, passera la prochaine semaine et peut-être les prochains mois à l'ombre pour une introduction par effraction et l'utilisation d'une arme à feu.

Le client de Me Jean-François Têtu a comparu lundi matin devant la juge Sonia Rouleau, de la Cour du Québec. Il fait face à quatre chefs d'accusation. L'homme, qui réside sur la rue Bossé à Chicoutimi, a aussi menacé sa victime et a commis des voies de fait armées. Il a réalisé un vol dans un dépanneur.

Les événements se sont produits le samedi 28 janvier sur la rue Racine, à Chicoutimi. Larocque, le frère de Dany Larocque, arrêté la semaine dernière pour deux vols qualifiés dans un dépanneur et auprès d'une dame dans un guichet automatique, s'est introduit dans l'appartement de sa victime, alors que celle-ci dormait dans son lit.

Il n'a pas été possible de connaître les intentions de Larocque ni ses motivations dans cet acte criminel.

Me Sébastien Vallée, de la Couronne, s'est opposé à la remise en liberté de l'accusé, qui possède plusieurs antécédents judiciaires.

Pour sa part, le criminaliste au dossier se donne quelques jours pour en savoir davantage.

« Je n'ai pas encore eu le temps de prendre connaissance de toute la preuve amassée contre mon client. L'enquête de remise en liberté se tiendra le 6 février afin d'obtenir certaines garanties », de dire Me Têtu.

Larocque, qui était très émotif dans la boîte des accusés, aurait utilisé un pistolet à plomb pour commettre son crime.

S'il est reconnu que l'accusé a utilisé une arme à feu, il s'expose à une peine minimale d'une année.

En attendant son retour devant le tribunal, la juge Rouleau a interdit à Larocque de communiquer avec sa présumée victime.

« Je ne la connais même pas », a-t-il rétorqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer