MRC Domaine-du-Roy: beaucoup d'achat local

Serge Taillon, Serge Desgagné et Valaire Simard trouvent... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Serge Taillon, Serge Desgagné et Valaire Simard trouvent très enrichissantes les données recueillies par le sondage sur les habitudes de consommation dans la MRC du Domaine-du-Roy.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les consommateurs de la MRC Domaine-du-Roy favorisent l'achat de produits locaux et magasinent dans les locaux du secteur, selon une étude réalisée pour le compte de la SADC Lac-Saint-Jean Ouest.

Une tendance que les commerçants devraient saisir avant que la vogue de l'achat en ligne ne gagne les citoyens de Roberval, Saint-Félicien et les environs.

« En ce moment, ce qui laisse une grosse chance et de l'oxygène à nos commerces locaux, c'est le fait que les consommateurs sont deux fois plus nombreux (54,8 %) qu'ailleurs au Québec (21 %) à ne pas aller sur Internet avant d'acheter ou pour acheter des produits et/ou services. Mais nous voyons bien que cette tendance vers le Web est incontournable. C'est pourquoi nous souhaitons que la mine d'or d'informations que représente ce sondage puisse servir de tremplin aux entreprises désirant diversifier leurs façons de joindre leur clientèle », a mentionné l'agent de développement Steeve Larouche, lors d'une conférence de presse.

Données intéressantes

En effet, 57 % des 400 répondants ont indiqué faire des efforts pour acheter localement alors que cette proportion est d'environ 30 % au Québec. De plus, les consommateurs de la MRC sont prêts à payer plus cher dans une proportion de 65 % pour des produits fabriqués localement.

Ces données réjouissent les chambres de commerce qui vont s'en servir pour accompagner leurs membres à continuer à offrir un bon service, mais aussi à avoir une présence accrue sur le Web.

« Il faut même penser à avoir le beurre et l'argent du beurre. Avec le Web, on peut aussi vendre nos produits à l'extérieur plutôt que localement seulement », a indiqué le président de la Chambre de commerce de Roberval, Serge Taillon.

« C'est pourquoi nous souhaitons que la mine d'or d'informations que représente ce sondage puisse servir de tremplin aux entreprises désirant diversifier leurs façons de joindre leur clientèle. »

Steeve Larouche

Comme les consommateurs ont tout de même le réflexe de fouiller sur le Web avant de faire leur achat, les commerces de la MRC doivent s'adapter.

Chargés de projet

La SADC propose donc les services de deux chargés de projet aux entreprises pour qu'elles développent des stratégies de marketing en ligne.

« Il faut aussi que les entreprises soient réellement sur la toile. Nous avons environ 50 % des entreprises qui ont un site Web. C'est devenu un incontournable d'utiliser les médias sociaux, un site Internet et d'autres façons en ligne pour se faire connaître. Nous allons les accompagner », a informé le directeur général Serge Desgagné.

La Chambre de commerce de Roberval va offrir des ateliers sur le service à la clientèle et sur la gestion de la vente en ligne. Celle de Saint-Félicien va continuer à faire la promotion pour l'achat local.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer