Un fonds de développement régional est mis en place

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les élus de la région vont rencontrer le premier ministre Philippe Couillard et le ministre des Affaires municipales pour discuter des modalités du partage du Fonds de développement régional.

Le Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), créé récemment par le gouvernement, sera doté d'une enveloppe de 30 M$ pour le Québec et de 100 M$ à terme. «On ne sait pas encore quel sera le montant pour la région. On devrait l'apprendre lors de cette rencontre. Par contre, il faut parler des modalités et s'entendre sur les priorités régionales. Nous allons avoir un défi de concertation, on a du pain sur la planche», admet le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin.

Avec la disparition de la Conférence régionale des élus, il n'y a plus d'endroit où les élus et la société civile pouvaient discuter des enjeux régionaux. Sans revenir à la création d'un organisme de concertations avec des employés, le préfet Boivin estime qu'il faudra mettre en place un mécanisme. 

«La Table des préfets a été mise en place pour fermer la CRÉ. Là, il faudrait se diriger vers une Table des élus. Nous allons en discuter et aussi avoir la position du gouvernement sur la manière de gérer ce fonds. Selon ce que j'ai appris, chaque MRC recevrait un montant selon un calcul savant en proportion de sa population et d'autres données», a-t-il affirmé.

Selon lui, il serait beaucoup plus simple que ce soit les MRC qui en aient la gestion. Auparavant, la région devra dresser une liste des secteurs d'activités qui devront être soutenus par ce fonds. Puis, les sommes seront versées pour les projets locaux et régionaux qui répondent aux critères. «Nous sommes des gouvernements de proximité qui gèrent déjà des fonds. Nous sommes en mesure de le faire et les mieux placer pour le faire.»

Dans un communiqué émis en décembre, le gouvernement décrivait de cette manière le FARR : « Il visera à soutenir la mobilisation ainsi que la coordination des élus locaux autour d'initiatives ayant un rayonnement régional. Le gouvernement entend appuyer la concertation à l'échelle régionale pour la concrétisation de projets de développement économique dont les retombées dépassent les limites territoriales d'une seule MRC.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer