Naturallia 2017: une opportunité, selon le maire Guy Larouche

Le maire de Roberval, Guy Larouche... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Le maire de Roberval, Guy Larouche

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le maire de Roberval estime que d'accueillir Naturallia 2017 à Roberval représente une opportunité qui devrait stimuler l'économie de la ville.

«Il y aura les retombées directes de la présence de 350 congressistes et les personnes qui les accompagnent. Mais aussi, il y aura des retombées à moyen et à long terme. Qui sait, il y aura peut-être des entreprises qui décideront de s'installer à Roberval ou dans la région», a déclaré le maire, lundi soir, lors de la séance publique du conseil municipal.

À titre d'hôte de ce forum international, le conseil de ville n'a pas hésité à injecter 10 000 $ pour sa réalisation. Le budget de Naturallia est estimé à 1 M$.

Pendant trois jours, du 16 au 19 octobre, des représentants d'entreprises canadiennes oeuvrant dans le domaine des mines, des énergies renouvelables, de la forêt et des technologies, ainsi que des délégués commerciaux de 15 pays, se réuniront pour tisser des liens d'affaires.

« En accueillant ce forum, ça démontre que Roberval et le Lac-Saint-Jean peuvent accueillir de gros congrès. C'est pour cette raison que nous avons mis en place un bureau de tourisme d'affaires pour développer ce secteur. Nous voulons attirer des congrès québécois, canadiens et même internationaux », a-t-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer