Le centre multisport d'Alma prêt à temps pour les Jeux du Québec

Les derniers ajustements sont en voie d'être finalisés... (Photo Le Quotidien, Jonathan Hudon)

Agrandir

Les derniers ajustements sont en voie d'être finalisés par l'entrepreneur Unibec, mandaté pour la construction du centre multisport d'Alma.

Photo Le Quotidien, Jonathan Hudon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le centre multisport d'Alma sera prêt à temps pour le début des Jeux du Québec. En fait, la toute première activité du nouveau bâtiment sera la cérémonie d'ouverture de la plus grande compétition provinciale réservée aux jeunes sportifs, le 25 février prochain.

Le Quotidien a effectué une visite des lieux en compagnie du coordonnateur des ressources matérielles à la ville d'Alma, Roger Décoste. Annexé au centre Mario-Tremblay, lui aussi rénové il y a peu de temps, le nouveau centre multisport offrira des installations spacieuses pour les participants aux prochains Jeux du Québec.

Lundi après-midi, les entrepreneurs s'affairaient notamment à installer la surface des terrains de tennis. L'installation des filets protecteurs et la pose du revêtement des planchers font partie des prochaines étapes. La ville d'Alma pourra prendre possession de l'endroit d'ici deux semaines.

«On prévoit toujours la livraison provisoire à la fin du mois de janvier, a confirmé la conseillère en communications à la ville d'Alma, Audrey-Claude Gaudreault. À partir de ce moment, on va pouvoir faire les ajustements nécessaires et procéder aux dernières vérifications. La cérémonie d'ouverture des Jeux du Québec sera la première activité à se tenir dans le centre multisport. Il n'y aura pas d'ouverture au public avant, ce qui fait en sorte qu'on va faire le fignolage et prendre le temps de tout mettre en place.»

Si la livraison provisoire est prévue à la fin du mois, la livraison complète va quant à elle coïncider avec le début des Jeux du Québec. L'entrepreneur, Unibec de Dolbeau-Mistassini, qui avait été mandaté pour construire le centre multisport en présentant une soumission de 9 171 300$, aura alors terminé le travail intérieur. Des détails de finition au printemps, à l'extérieur du bâtiment, seront l'une des dernières étapes pour Unibec.

«Le mois de février va nous permettre de finaliser certaines choses, que ce soit de s'assurer que toutes les prises électriques fonctionnent, ou encore que tout a été respecté selon le devis, a fait valoir Audrey-Claude Gaudreault. Le tout sera suivi du montage pour les Jeux du Québec et finalement, de la cérémonie d'ouverture.»

La conseillère en communication à la ville d'Alma a fait savoir que tout se déroule comme prévu et qu'aucune mauvaise surprise n'a été observée, affirmant du même souffle qu'il ne devrait pas y avoir de dépassement de coûts. Le budget initial de 12 500 000$ devrait donc être respecté pour la construction du centre multisport.

«On avait déjà travaillé dans ce secteur pour l'agrandissement du Centre Mario-Tremblay et on savait à quel type de sol on avait affaire», a confié Audrey-Claude Gaudreault.

Toujours possible de se loger

Même si les possibilités sont de moins en moins nombreuses, il est toujours possible de trouver un logis à Alma et ses environs pendant la dizaine de jours d'activités des Jeux du Québec.

À l'heure actuelle, l'Hôtel Universel est le seul établissement qui affiche complet durant la période des jeux, qui s'étale du 25 février au 4 mars. Les autres hôtels offrent des disponibilités, tout dépendant du nombre de personnes à héberger. Tourisme Alma se charge de répondre aux visiteurs à la recherche d'une place pour dormir. La direction des Jeux du Québec, elle, s'occupe de loger les athlètes, entraîneurs, accompagnateurs et toutes autres personnes liées au volet sportif.

«Ce n'est pas évident de loger un groupe de dix personnes au même endroit, par exemple, mais il reste encore de la place, a soutenu la coordonnatrice à Tourisme Alma, Julie Deschênes, tout en avouant que certaines journées étaient plus problématiques que d'autres. Ça bouge beaucoup depuis la fin de la semaine passée et on peut dire qu'on est passablement occupé.»

Mme Deschênes a expliqué que tous les sites d'hébergement étaient sollicités, que ce soit les hôtels, motels, gîtes, chalets ou condos. Selon elle, il n'est pas encore nécessaire de chercher trop loin d'Alma pour trouver un hôtel qui n'affiche pas complet.

«Certaines familles ont effectué des réservations à l'automne, même si elles ne savaient pas si leur enfant aller se qualifier pour les Jeux du Québec, a-t-elle mise en contexte. Ça fait en sorte que beaucoup de places se sont libérées dernièrement, ce qui offre de nouvelles disponibilités.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer