Jacques Cleary prend ses distances du Parti des citoyens de Saguenay

Le conseiller du district #13, Jacques Cleary, est... (Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le conseiller du district #13, Jacques Cleary, est en poste depuis 23 ans.

Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le conseiller municipal Jacques Cleary, connu comme l'un des proches alliés du maire Jean Tremblay, prend ses distances du Parti des citoyens de Saguenay (PCS).

L'élu, qui figurait parmi les neuf membres de l'actuel conseil de ville ayant donné leur appui à la création de la formation politique, ne figure plus dans les publicités et les communiqués du parti diffusés sur les réseaux sociaux. Il n'était pas présent au cocktail de financement tenu le 14 décembre dernier au Club de golf de Chicoutimi.

Certains observateurs ont associé l'absence de Jacques Cleary des publications du PCS au fait qu'il souhaite briguer la mairie, une possibilité qu'il a laissé planer l'an dernier. Au cours d'un entretien téléphonique, le porte-étendard du district #13 a finalement tranché sur la question en confirmant qu'il ne sera pas candidat au poste de maire. Il souhaite toutefois être reconduit comme conseiller, une fonction qu'il occupe à Chicoutimi depuis 23 ans. S'il ne le dit pas explicitement, on comprend, en discutant avec lui, que de nombreux électeurs de son district lui ont signifié qu'ils ne lui accorderaient pas leur confiance s'il portait les couleurs du PCS. Le principal intéressé s'est éloigné du parti au cours des dernières semaines et songe sérieusement à la possibilité de proposer une candidature indépendante à ses concitoyens.

«Au début, quand le parti a été formé, j'avais donné mon appui. Mais les choses ont évolué et il s'est passé toutes sortes d'affaires. Ce qui fait que je suis maintenant en réflexion. Je suis en train de réaliser un sondage maison pour voir ce que les gens qui ont voté pour moi pendant 23 ans pensent de tout ça. Je ne suis pas branché encore. Je dois terminer ma tournée avant de prendre ma décision», confirme Jacques Cleary. Le conseiller dit ne pas avoir été approché par la base du parti avant la diffusion de cartes de Noël sur lesquelles les visages de huit de ses collègues élus ont été reproduits avec les voeux d'usage.

«Je n'ai pas été consulté là-dessus parce qu'ils savent que je suis encore indécis», a-t-il fait valoir.

Les huit conseillers membres du PCS sont Claude Tremblay, Sylvie Gaudreault et Réjean Hudon de Jonquière, Jean-Yves Provencher, Michel Tremblay et Luc Blackburn de Chicoutimi et Martine Gauthier et Luc Boivin de La Baie. Claude Tremblay et Jean-Yves Provencher prendront leur retraite à la fin du présent mandat. Depuis quelque temps, les visages des candidats Jean-Pierre Bolduc (Jonquière) et Carolle Dallaire (La Baie) ont été ajoutés à l'image utilisée pour mousser les activités du Parti des citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer