Annexion à Desbiens: la MRC agira comme médiateur

Ghislaine M.-Hudon, mairesse de Lac-Bouchette et préfète de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Ghislaine M.-Hudon, mairesse de Lac-Bouchette et préfète de la MRC Domaine-du-Roy.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La MRC Domaine-du-Roy servira de médiateur entre Desbiens et Chambord concernant le dossier d'annexion.

Une première rencontre aura lieu aujourd'hui (mercredi) entre les citoyens concernés et des élus des localités pour essayer de dégager des pistes de solutions sans être obligée de passer par une annexion.

La préfète de la MRC, Ghislaine Hudon, ne fera pas de commentaires avant d'avoir rencontré ces personnes.

Ce rôle de médiation découle du refus du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire d'accepter cette annexion à Desbiens de 120 résidences situé sur le territoire de Chambord.

À la suite de cette décision, Desbiens a annoncé qu'elle voulait faire une nouvelle proposition, mais cette fois sur un territoire moins grand de 3 kilomètres carrés plutôt que de 25 kilomètres carrés.

De son côté, Chambord s'est toujours opposé à cette annexion.

La MRC Domaine-du-Roy et Tourisme Alma s'associent

La MRC Domaine-du-Roy s'associe à Tourisme Alma pour développer le tourisme de congrès.

Depuis quelques années, les villes de Saint-Félicien et Roberval voulaient se doter d'un bureau pour attirer des congrès dans le secteur. Par contre, l'exercice aurait été coûteux.

« C'est pour cette raison que nous avons décidé de travailler en collaboration avec Tourisme Alma. Implanter un bureau, engager une ressource et dégager un budget de publicité représentait un gros investissement. Nous en sommes donc venus à cette solution », indique le maire de Roberval, Guy Larouche.

Il s'agit donc d'une entente de partenariat.

La personne qui travaille dans le but d'attirer des congrès à Alma va le faire aussi pour la MRC Domaine-du-Roy.

Pas en compétition

« On n'entre pas en compétition, mais plutôt, on utilise à son maximum une structure qui est déjà en place en plus de travailler avec l'ATR. C'est une option que nous nous étions donnée en mettant en place Destination Lac-Saint-Jean », ajoute le magistrat.

La MRC Domaine-du-Roy, les villes de Saint-Félicien et Roberval injectent chacune 15 000 $ pour cette initiative.

La MRC Maria-Chapdelaine n'a pas embarqué dans l'aventure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer