Un bon achalandage au Zoo sauvage de Saint-Félicien durant les Fêtes

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien a connu un... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien a connu un bon achalandage durant la période des Fêtes.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

L'achalandage a été bon durant la période des Fêtes au Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Comme à son habitude, le site touristique ne dévoile pas le nombre de visiteurs depuis le début de l'hiver. «La période des Fêtes se termine dimanche, au zoo. En hiver, tout dépend de la température.

Les journées où il a fait beau, nous avons eu beaucoup de monde. Par contre, c'est moins achalandé quand il fait très froid ou qu'il neige abondamment», souligne la directrice générale, Lauraine Gagnon.

Cette dernière assure qu'il vaut toujours le coup d'ouvrir le site en hiver.

«Oui! La réponse est bonne. L'achalandage le justifie. Aussi, comme nous devons déneiger une grande partie du site pour nos travailleurs, il suffit d'ajouter les passerelles pour le rendre accessible aux visiteurs», mentionne-t-elle.

L'abondance de neige exige plus de travail des employés, mais ne cause pas de problématiques particulières. «Le zoo, c'est comme une petite ville. On a donc une équipe de déneigeurs qui s'assure très tôt le matin que tous les accès soient déneigés pour les employés et pour faciliter la marche des visiteurs. Ça demande une bonne planification. L'avantage d'avoir beaucoup de neige est que les habitats sont magnifiques et les animaux sont visibles facilement. Nous avons des gens qui viennent tous les jours marcher en hiver à cause de la beauté de notre site», souligne la directrice générale.

Le Zoo sauvage sera ouvert durant les week-ends de l'hiver et pendant la semaine de relâche.

AGA et campagne de financement

C'est le 26 janvier que le conseil d'administration dévoilera l'achalandage de la dernière année et dressera le bilan financier de la saison 2016.

La direction du Zoo sauvage apprécie l'aide financière de 500 000$ promis par Saguenay dans le cade de la campagne de financement pour recueillir la part du milieu de 6,5 millions$ pour la concrétisation du plan de développement de 32,5 M$.

«Nous sommes très satisfaits de cette somme. Ça démontre que Saguenay considère le Zoo comme le produit d'appel de la région», souligne Lauraine Gagnon.

La direction ne veut pas dévoiler combien on a amassé jusqu'à maintenant. Les MRC de la région feront connaître les sommes qui seront promises au zoo. La MRC Domaine-du-Roy a déjà annoncé un montant de 1 M$.

«Nous ne faisons pas de commentaire vraiment sur la campagne, car elle est silencieuse. Quand nous aurons un certain montant d'amassé, nous allons lancer la campagne officiellement avec le nom du président d'honneur», a-t-elle informé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer