Relais des buttes: le dossier du sentier est réglé

Esther Castonguay, Franck Tremblay, Luc Gibbons, Dominique Boivin... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Esther Castonguay, Franck Tremblay, Luc Gibbons, Dominique Boivin et Richard Tremblay sont très satisfaits d'avoir conclu une entente sur un sentier de motoneige pour se rendre au Relais des buttes.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les motoneigistes de Saint-Félicien auront accès au Relais des buttes en passant par le secteur du rang de la Rivière-aux-Saumons. Une entente est intervenue sur un nouveau tracé de sentier.

Cette solution sera valide pour cette saison, le temps que la ville de Saint-Félicien réussisse à établir un sentier permanent pour les prochaines années.

Un manque de communication entre le conseil d'administration du Club de motoneiges Relais des buttes, le comité de citoyens et la Ville est à l'origine de cette problématique.

Deux rencontres de négociation, cette semaine, ont permis de dénouer l'impasse. «La dernière rencontre avait eu lieu le 31 mars 2016. On n'avait pas eu de nouvelles depuis. Ce n'est pas de la mauvaise fois de la part des citoyens. On voulait être informés et on était prêts à trouver un terrain d'entente pour cette année. On ne veut pas nuire aux motoneigistes et à cette industrie», a mentionné Dominique Boivin, un des représentants des citoyens, rencontrés après la signature d'une entente.

Frank Tremblay, membre du CA du Relais des buttes, est content de la tournure des événements.

«Nous pouvons maintenant offrir un sentier sécuritaire à nos membres. On leur demande de respecter ce nouveau sentier, de suivre les indications et ne pas emprunter le pont ou le rang de la Rivière-aux-Saumons. Nous avons négocié une belle entente, on ne veut pas la perdre», a-t-il souligné.

Afin de régler une problématique de sécurité, le sentier passera sur la Rivière-aux-Saumons pour s'engager sous le pont ferroviaire et remonter dans un champ. Un peu plus loin, les motoneigistes traverseront la route pour emprunter un champ qui mène au Relais des buttes.

Le conseil d'administration du Relais de buttes va inviter ses membres à respecter cette nouvelle entente et surtout à ne pas faire de commentaires négatifs et désobligeants sur les médias sociaux concernant les résidants du secteur. Depuis quelques jours, certains motoneigistes faisaient part de leur frustration en s'attaquant directement aux citoyens.

Pour la Ville de Saint-Félicien, il s'agit d'un dossier important. «On est soulagés. Les gens des deux parties ont eu une attitude exemplaire et ont négocié de bonne foi. Il nous reste à faire entériner un règlement par le conseil pour régulariser la situation», a commenté le conseiller Luc Gibbons.

Pour régler la situation une fois pour toutes, Saint-Félicien prévoit acheter des terrains et obtenir des droits de passage permanents, au cours des prochains mois, pour trouver une solution durable à ce dossier qui a créé des tensions au cours des dernières années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer