Les Grands Voiliers navigueront sur le fjord en juillet

  • Le Mist of Avalon, un ancien navire à moteur, est devenu un voilier de classe B s'appuyant sur la tradition des goélettes de la fin du 19e siècle. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le Mist of Avalon, un ancien navire à moteur, est devenu un voilier de classe B s'appuyant sur la tradition des goélettes de la fin du 19e siècle.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 1 / 9
  • L'Amerigo Vespucci est un navire de classe militaire italien construit en 1931. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    L'Amerigo Vespucci est un navire de classe militaire italien construit en 1931.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 2 / 9
  • Les 40 grands majestueux voiliers seront en période de cabotage du 30 juin au 20 août au Canada. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Les 40 grands majestueux voiliers seront en période de cabotage du 30 juin au 20 août au Canada.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 3 / 9
  • Le BAP Unión est un navire-école de classe militaire de la Marine péruvienne. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le BAP Unión est un navire-école de classe militaire de la Marine péruvienne.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 4 / 9
  • Le Mist of Avalon, un ancien navire à moteur, est devenu un voilier de classe B s'appuyant sur la tradition des goélettes de la fin du 19e siècle. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le Mist of Avalon, un ancien navire à moteur, est devenu un voilier de classe B s'appuyant sur la tradition des goélettes de la fin du 19e siècle.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 5 / 9
  • Le célèbre Le BLUENOSE II au pavillon canadien, ambassadeur à voile international, a comme port d'attache Lunenburg, en Nouvelle-Écosse. Sa mission est de promouvoir le tourisme. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le célèbre Le BLUENOSE II au pavillon canadien, ambassadeur à voile international, a comme port d'attache Lunenburg, en Nouvelle-Écosse. Sa mission est de promouvoir le tourisme.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 6 / 9
  • L'ALEXANDER von HUMBOLDT II, ou (ALEX-2), de classe A, navigue en haute mer depuis 2011. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    L'ALEXANDER von HUMBOLDT II, ou (ALEX-2), de classe A, navigue en haute mer depuis 2011.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 7 / 9
  • Le Regina-Germania, de classe C, a été construit en 1980 à Hambourg, en Allemagne. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le Regina-Germania, de classe C, a été construit en 1980 à Hambourg, en Allemagne.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 8 / 9
  • Le El Galeon, un navire de classe A, est la seule réplique des galions espagnols qui, pendant plus de trois siècles, ont assuré le lien entre l'Asie, l'Amérique et l'Espagne. (Photo tirée du site de RDV 2017)

    Plein écran

    Le El Galeon, un navire de classe A, est la seule réplique des galions espagnols qui, pendant plus de trois siècles, ont assuré le lien entre l'Asie, l'Amérique et l'Espagne.

    Photo tirée du site de RDV 2017

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Baie accueillera du 14 au 16 juillet une partie des 40 Grands Voiliers des quatre coins du globe qui navigueront sur les eaux canadiennes cet été pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération.

Saguenay fait partie de la trentaine de villes côtières qui accueilleront les Grands Voiliers du 30 juin au 20 août en Ontario, au Québec et dans les Maritimes.

Les majestueux bateaux seront de passage au pays à l'occasion d'une grande course transatlantique qui se déroule en cinq étapes, d'avril à septembre. Les 40 Grands Voiliers parcourront alors 7000 milles nautiques en cinq mois, dans six pays (voir encadré).

Les voiliers navigueront sur l'océan Atlantique du Royaume-Uni au Portugal, puis jusqu'aux Bermudes, avant de rejoindre Boston aux États-Unis et d'entreprendre ensuite la portion cabotage de près de deux mois de leur périple au Canada, où ils s'arrêteront dans plusieurs ports canadiens. La course reprendra à la fin du mois d'août pour le sprint final en direction de la France.

La période de cabotage en eaux canadiennes, qui prend le nom de l'événement Rendez-vous 2017 (RDV 2017), attirera des milliers de visiteurs de partout à travers le pays, peut-on lire sur le site Internet de l'événement. Il a été impossible de parler à un responsable, mardi, les bureaux étant fermés pour la période des Fêtes.

La Baie

À Saguenay, une partie des 40 bateaux mouilleront les eaux de la baie des Ha! Ha! en juillet. Plusieurs autres villes côtières en accueilleront aussi pendant la même période.

Selon les informations qu'il a été possible d'obtenir auprès de différents intervenants régionaux, tous les quais disponibles seront installés pour accueillir les visiteurs et leur équipage.

Le programme d'accueil élaboré par Promotion Saguenay n'est pas encore complété. Le Quotidien n'a pas pu s'entretenir avec un représentant de la corporation municipale, les gestionnaires étant en vacances, pour connaître le nombre exact et le nom des bateaux qui seront à La Baie.

Grande fête à Québec

Le point culminant du passage des voiliers au Canada aura lieu à Québec, du 18 au 23 juillet. Les 40 voiliers, ainsi que les 3000 membres de l'équipage, accosteront dans la Vieille Capitale. Différentes activités sont alors prévues chaque jour pour souligner le passage des bateaux à voile.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer