Des familles dans le besoin invitées au restaurant La Baie du dragon

Kandy Rodrigue et son conjoint, propriétaires du restaurant... (Photo courtoisie)

Agrandir

Kandy Rodrigue et son conjoint, propriétaires du restaurant La Baie du dragon, à La Baie, souhaitent offrir un repas gratuit à toutes les deux semaines à des familles dans le besoin.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Offrir un repas à une famille dans le besoin sur une base bihebdomadaire: voilà l'initiative qu'entendent mettre en place les propriétaires du restaurant asiatique La Baie du dragon, de La Baie. Jeudi, une première famille a pu profiter du buffet, en plus de recevoir une carte-cadeau d'épicerie et des articles de pharmacie.

Un couple et leur fils de deux ans et demi ont été invités à manger gratuitement à La Baie du dragon, jeudi, par Steeve Francillon et Kandy Rodrigue, les propriétaires du restaurant ouvert depuis février 2016. «Nous avons vraiment apprécié. J'ai beaucoup aimé les propriétaires, leur façon d'agir. Souvent, quand tu es considérée comme une personne dans le besoin, ça laisse un goût amer. Eux, ils nous ont traités sans pitié. Ils nous ont servi comme si on était de vieux amis. Nous avons été très touchés. On a senti que leurs intentions étaient vraiment bonnes et on a trouvé ça très généreux de leur part», a commenté par téléphone la mère de famille, qui a préféré garder l'anonymat.

En plus de ce copieux repas, la petite famille, choisie par le CLSC de La Baie, a reçu des articles de pharmacie, notamment un sac de couches pour le deuxième enfant attendu prochainement, gracieuseté de la boutique voisine Le Vapotier. Un employé du restaurant a de plus remis une carte-cadeau de chez Maxi au couple.

«Ça fait longtemps qu'on y pensait», a fait valoir Steeve Francillon, lorsque joint par Le Quotidien.

Un reportage à la télévision, dans lequel la chanteuse Annie Brocoli s'ouvrait sur une étape difficile de sa vie, a agi à titre d'élément déclencheur.

«Elle disait comment la vie pouvait être difficile par moment, qu'elle avait eu de la misère financièrement. Pour moi aussi, qui viens d'Haïti, la vie n'a pas toujours été facile. La vie était dure là-bas. On voulait faire quelque chose pour des familles démunies», a raconté Steeve Francillon.

«C'était une première. Comme la pauvreté n'existe pas seulement à Noël, on veut répéter ça toutes les deux semaines. On est vraiment heureux de leur réaction. Ils nous ont dit que l'espace d'un repas, ils ne se sentaient pas comme des gens dans le besoin et qu'ils avaient été accueillis comme n'importe qui, avec un sourire. On voulait simplement leur donner de l'amour», a ajouté M. Francillon, qui est arrivé dans la région en 2010.«On espère aussi inspirer d'autres restaurateurs, pousser les gens à agir un peu», a renchéri le restaurateur.

La Baie du dragon entend poursuivre sa collaboration avec le CLSC pour choisir des familles «qui sont vraiment dans le besoin» et invite ses clients à apporter des cadeaux au restaurant. Ces dons seront ensuite remis lorsqu'une nouvelle famille sera invitée en salle à manger. «On aimerait aussi cuisiner des plats dans des pots Masson pour en remettre aux futures familles qui viendront manger chez nous», a terminé Steeve Francillon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer