Le Parti des citoyens n'a pas versé un sou pour les cartes de voeux

La photo des conseillers membres du Parti des... (Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil)

Agrandir

La photo des conseillers membres du Parti des citoyens de Saguenay est accompagnée d'une liste de leurs réalisations.

Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La distribution de cartes de souhaits du temps des Fêtes par Saguenay dans certains districts, à raison d'une carte produite par arrondissement, où seuls les conseillers municipaux membres du Parti des citoyens de Saguenay (PCS) apparaissent, a suscité le questionnement de certains citoyens. Les cartes ont été produites à partir du budget dont dispose chaque conseiller pour la diffusion d'informations et de publicités aux citoyens.

Les cartes de voeux présentent la photo des conseillers municipaux de l'arrondissement membres du PCS, accompagnée de leur fonction occupée à une commission ou au comité exécutif, et d'une liste de quatre réalisations. Aucun logo de la Ville de Saguenay ou mention que la carte est distribuée par Saguenay n'est visible sur la carte de voeux.

Les conseillers Sylvie Gaudreault, Réjean Hudon et Claude Tremblay figurent à l'intérieur de la carte distribuée dans Jonquière, tandis que Luc Blackburn, Jean-Yves Provencher et Michel Tremblay apparaissent dans la carte de Chicoutimi. Luc Boivin et Martine Gauthier se trouvent pour leur part dans la carte de La Baie.

Un seul conseiller municipal membre du PCS, Jacques Cleary, n'y figure pas. Le conseiller du district 13, dans Chicoutimi, n'avait pas fermé la porte à une candidature à la mairie cet automne et s'était dit en réflexion sur son avenir politique.

Budget des conseillers

Line Gagnon, chef de cabinet du maire de Saguenay et chef du PCS, Jean Tremblay, a indiqué au Quotidien que les cartes de voeux ont été réalisées à partir de sommes issues du budget pour la recherche et le développement dont dispose chaque conseiller.

«Ce budget peut être utilisé pour de la publicité, des formations, des colloques ou des congrès, a-t-elle expliqué en entrevue. Nos neuf conseillers membres du Parti des citoyens ont des consultants qui leur ont suggéré de puiser dans ce budget pour donner de l'information aux citoyens de chacun de leur district.» MmeGagnon ajoute que le cabinet du maire n'est pas à l'origine du projet.

Elle soutient que des vérifications ont été faites auprès du Directeur général des élections du Québec pour s'assurer de la légalité de la démarche. «L'essentiel du message doit être de l'information au citoyen. C'est important pour les conseillers d'être dans la légalité et ça a été vérifié. Un des exemples était par ailleurs une communication envoyée par Christine Boivin dans son district, cet été», a-t-elle mentionné.

Même son de cloche du côté du président du PCS, René-Philippe Harvey. Il a soutenu qu'aucune somme du PCS n'avait été engagée dans la production des cartes et des publicités réalisées sur le même modèle, publiées récemment dans différents médias.

Des districts ciblés

Certains citoyens ont été surpris de retrouver une carte de voeux dans leur boîte postale ou dans leur Publisac alors que leur conseiller municipal n'y figurait pas.

Le conseiller municipal du secteur Kénogami, Claude Tremblay, a dit comprendre les interrogations de certains citoyens qui ont reçu une carte par erreur. «Je comprends que ça puisse porter à confusion [...]. Il y a eu quelques mélanges dans certaines lignes de distribution, car normalement, seulement les citoyens dont leur conseiller est membre du Parti des citoyens devaient recevoir une carte de voeux dans leur district», a-t-il expliqué.

La chef de cabinet Line Gagnon estime pour sa part que la nouveauté de la pratique au niveau municipal peut avoir surpris certains citoyens, mais souligne que la méthode est semblable à celle utilisée par les députés provinciaux et fédéraux qui publient des bulletins d'informations.

Saguenay a distribué des cartes de voeux du... (Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil) - image 2.0

Agrandir

Saguenay a distribué des cartes de voeux du temps des Fêtes, à raison d'une produite par arrondissement, où ne figurent que les conseillers municipaux membres du Parti des citoyens. La distribution des cartes ne devait cibler que les districts des conseillers concernés.

Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil

«Déplorable», dit Josée Néron

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, compte demander des vérifications auprès du Directeur général des élections du Québec au sujet de l'envoi de cartes de voeux par Saguenay où ne figurent que les conseillers membres du Parti des citoyens de Saguenay (PCS).

«Je trouve cela regrettable, qu'on souhaite de joyeuses Fêtes aux citoyens en ne faisant apparaître que les conseillers membres du Parti des citoyens. On aurait pu inviter chaque personne du conseil à faire part de ses voeux. Même si nous ne sommes pas d'un même parti, nous sommes 19 personnes à former une équipe autour du conseil» a-t-elle réagi, en entrevue avec Le Quotidien.

Elle estime que les cartes de voeux auraient dû être payées par les budgets du PCS, et non par les budgets des conseillers, qui sont financés par l'argent des citoyens, a-t-elle souligné.

«Personnellement, je trouve que c'est déplorable. Cela montre à quel point il n'y a pas de volonté d'inclure les choix du citoyen. Tout le monde a travaillé cette année», a ajouté la chef, qui estime que les cartes de voeux envoyées ont une saveur électoraliste, à moins d'un an des élections municipales de novembre 2017.

François Tremblay

François Tremblay, conseiller municipal dans le secteur Grande-Baie, a pour sa part été interpellé par des citoyens au sujet de ces cartes de voeux.

«J'ai toujours considéré qu'utiliser l'argent des taxes pour mettre en valeur son visage et ses réalisations, aussi concrétisées par l'argent des taxes, tire de la propagande politique. On comprend que ce geste de positionnement dans le contexte de la période des Fêtes est un rappel vulgaire qui vient nous montrer encore une fois de voter du bon bord», a-t-il commenté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer