UQAC: la direction doit refaire ses devoirs

L'Université du Québec à Chicoutimi... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'Université du Québec à Chicoutimi

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) devra présenter un budget avec un déficit n'excédant pas 800 000 $ si elle souhaite atteindre l'équilibre budgétaire en avril 2017, comme prévu. C'est la demande de son Conseil d'administration, qui a refusé la première révision du budget proposé par la direction.

Il est habituel pour l'UQAC de présenter une révision budgétaire au milieu de l'année scolaire. Toutefois, le CA s'est opposé à celle proposée par la direction de l'université, qui présentait un déficit de 1 229 918 $. Le CA a donc demandé à la direction de « procéder à une nouvelle révision afin de limiter l'insuffisance des produits par rapport aux charges », peut-on lire dans un extrait de la réunion du Conseil d'administration.

« En fait, on voit que le déficit est en partie dû à certaines demandes additionnelles de la part des vice-rectorats. Ce que tout ça veut dire, c'est qu'on doit retourner à la planche à dessin pour retravailler la révision du budget. Il y a également toute la question du nombre d'inscriptions à l'hiver, qu'on ne connaît toujours pas et qui peut avoir un impact sur le budget », raconte la directrice du Bureau des affaires publiques, Marie-Karlynn Laflamme.

Explications

Le vice-recteur aux ressources, Dominique Bouchard, a d'ailleurs envoyé un mot présentant certaines explications sur la révision budgétaire. Selon cette lettre, sans les demandes additionnelles, le budget déficitaire serait de 829 800 $. Toutefois, M. Bouchard écrit que « certaines d'entre elles sont incontournables, afin de respecter [leurs] engagements et [la] mission universitaire ».

Le vice-rectorat à l'enseignement, à la recherche et à la création a demandé 378 613 $, celui aux affaires étudiantes et secrétaire général, 3200 $, et celui aux ressources, 18 305 $.

Par ailleurs, le vice-recteur a également envoyé des indications qui devraient permettre à l'UQAC « de fonctionner adéquatement tout en respectant [leurs] règles de fonctionnement ». Tous sont donc invités à respecter leur budget initial, ou de l'améliorer, si possible.

« Nous vous remercions à l'avance pour tout le travail effectué et les choix difficiles à faire, mais nous sommes convaincus qu'ensemble nous relèverons encore une fois ce défi », conclut d'ailleurs le vice-recteur aux ressources.

Le Conseil d'administration a mandaté la direction de l'université de remettre sa révision budgétaire au plus tard à la fin du mois de février 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer