Les ventes de motoneiges en hausse

Déjà, les motoneigistes peuvent arpenter des centaines de kilomètres de... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déjà, les motoneigistes peuvent arpenter des centaines de kilomètres de sentiers dans la région grâce à la neige abondante en ce début de saison, et l'engouement se fait sentir dans les commerces.

Sports DRC, à Alma, a ainsi vu ses ventes de motoneiges augmenter de 10 % par rapport à pareille date l'an dernier. « Ça va très bien. Si ces conditions gagnantes se poursuivent après les Fêtes, on devrait connaître un engouement accru toute la saison », croit la directrice marketing, Émilie St-Laurent.

C'est « très bien parti » également chez Évasion Sport de Laterrière. « Nous sommes en avance. On voit le sourire sur le visage des motoneigistes ! Nous sommes chanceux d'en profiter, alors que la situation économique n'est pas si facile. Les sports d'hiver sont très importants pour l'économie régionale », souligne le propriétaire Denis Gagnon.

Selon lui, il est normal que la saison débute tôt sur les monts Valins. Quelque 200 kilomètres de sentiers ont été accessibles dès le 9 décembre. 

Par contre, il est rare de voir des sentiers en milieu urbain déjà prêts. Environ 75 % des 500 kilomètres du Club de motoneige Saguenay devaient être ouverts en fin de semaine. La pluie et le redoux avaient retardé l'ouverture jusqu'au 23 décembre en 2015.

« C'est très intéressant pour le temps des Fêtes, surtout que plusieurs viennent visiter leur famille et veulent pratiquer des activités », ajoute M. Gagnon.

L'impact est moins visible chez Saguenay Marine, à Jonquière, et Gobeil Équipement à Chicoutimi, mais l'excitation des clients est tout de même mesurable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer