Un déficit moins élevé et une nouvelle présidente

Jade Dusablon a décroché la 7e position à... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Jade Dusablon a décroché la 7e position à la 62e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La 62e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean a enregistré un déficit de 18 006$. Une perte moins élevée que prévu par le conseil d'administration. Elle aura aussi été marquée par le dernier mandat de la présidente Ginette Fortin qui passe le flambeau à une bénévole de longue date, Kim Privé.

«Rappelons-nous d'abord que notre campagne de financement n'a pas eu de volet provincial cette année, ce qui a occasionné, au départ, un manque à gagner d'environ 100 000$ dans notre budget de fonctionnement annuel, lequel tourne généralement autour de 850 000$. Toutefois, cette belle édition que nous avons vécue s'est traduite par une hausse des revenus d'entrées et de bars par rapport à ce qui avait été projeté. Ces hausses de revenus combinées à une gestion très serrée et à un super travail d'équipe nous ont donc permis d'annoncer un déficit bien moindre que prévu - 18 006$ au lieu de 100 000$ - ce qui nous satisfait au plus haut point», a expliqué la présidente sortante Ginette Fortin, jeudi soir, lors de l'assemblée générale annuelle. Le budget de cette année était de 770 092$.

Mme Fortin a mentionné que la dernière édition s'était avérée exceptionnelle à tous les points de vue, notamment du côté sportif. Rappelons la belle victoire de l'américain Alex Meyer à sa première participation à l'épreuve mythique. Il voulait terminer sa carrière à Roberval. Cette victoire manquait à son palmarès. Le vieux renard Tomi Stefanovski a aussi mis fin à sa carrière en décrochant une 3e place.

À sa première Traversée, la Québécoise Jade Dusablon a fait écarquiller bien des yeux en terminant 2e chez les femmes et 7e au général.

La présidente Fortin s'est dite satisfaite de l'achalandage aux spectacles et au traditionnel souper dans les rues.

Après cinq années à la présidence, Ginette Fortin tire sa révérence. Elle souhaite passer le flambeau à une personne qui amènera une autre vision. «Ce soir, je me sens un peu comme dans la peau d'un nageur. Je m'apprête à toucher la plaque d'arrivée dans mon aventure de présidente de la Traversée.

Je ressens à la fois de la nostalgie, de la peine, le sentiment du devoir accompli, mais surtout, beaucoup de gratitude et de fierté! Ces cinq dernières années à titre de présidente de cette organisation fantastique resteront à jamais gravées dans ma mémoire et dans mon coeur», a-t-elle témoigné.

Kim Privé va lui succéder à la tête de l'organisation. Cette enseignante en biologie au Cégep de Saint-Félicien est bénévole au sein de la Traversée depuis une douzaine d'années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer