Les aînés en hausse de 81% d'ici 2036

Une baisse de près de 20% des 20-64 ans est à prévoir d'ici 2036 au... (Photo La Presse, Robert Skinner ,)

Agrandir

Photo La Presse, Robert Skinner ,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une baisse de près de 20% des 20-64 ans est à prévoir d'ici 2036 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le tout sera jumelé à une hausse de 81% de la population de 65 ans et plus.

«Il faut aller de l'avant tout de suite avant d'avoir un problème», avait dit jeudi le maire d'Alma, Marc Asselin, lors d'une conférence de presse lançant la consultation de la Ville auprès des aînés. Le problème dont il parlait, c'est le fait que d'ici 2034, la population de 65 ans et plus dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est devrait passer de 12 806 à 23 723 personnes, une hausse de plus de 80%. Et la municipalité doit s'adapter à cette nouvelle réalité, en outre en matière de logement. «Il va falloir ajouter des services. En changer d'autres», avait convenu le maire de la capitale jeannoise.

C'est le Groupe Ambition, une firme de consultation, qui a compilé les données fournies par la Ville en conférence de presse. Les statistiques sont tirées de rapports de l'Institut de la statistique du Québec, de Statistiques Canada et d'Emploi Québec. Elles ont été publiées sur le site www.quebecmunicipal.qc.ca.

Maria-Chapdelaine

Les données prévoient une baisse de la population de l'ordre de 10% dans la MRC Maria-Chapedelaine d'ici 20 ans. La tranche d'âge 0-19 ans baisserait en outre de plus de 30%.

Il n'y a d'ailleurs que dans la MRC du Fjord-du-Saguenay que cette tranche d'âge augmenterait dans la région. Cette MRC regroupe les municipalités de Larouche à Petit-Saguenay, excluant Saguenay.

Pourtant, dans l'ensemble du Québec, on parle d'un bond de près de 12% des 0-19 ans d'ici 2034.

Des impacts à prévoir

«Les impacts seront partout. Quelles écoles ferme-t-on? Quelles villes?»

Le responsable de la recherche chez Groupe Ambition et conseiller en entreprises Pierre Bernier est celui qui a compilé les données fournies aux municipalités.

«Il y a des compagnies qui vont avoir des difficultés à recruter. Les impacts seront majeurs. Quand tu es rendu à un certain âge et que tu veux vendre ta maison, mais qu'il n'y a pas d'acheteur, tu fais quoi?

La diminution du nombre de personnes en âge de travailler va se faire graduellement, mais on entre dans un moment de vérité. Il va falloir que les villes prennent des décisions rapidement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer