La cloche sonne pour Josée Bouchard

Josée Bouchard... (La Presse)

Agrandir

Josée Bouchard

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après huit ans à la tête de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Josée Bouchard passera le flambeau à la fin de son mandat, en juin prochain.

La présidente sortante a justifié sa décision par une volonté de retrouver une vie plus calme afin de consacrer davantage de temps à sa famille et à sa vie privée. Devenue grand-mère au cours de la dernière année, elle a répété à quelques reprises pendant l'entrevue avec Le Quotidien qu'elle quittait avec le sentiment du devoir accompli. « J'ai besoin de revoir un peu mon intimité avant de m'engager dans autre chose, a partagé l'Almatoise. Je n'ai pas encore d'idée quant à la suite des choses, mais il reste que je sors de ces huit années à la présidence de la Fédération avec un grand sentiment du devoir accompli, surtout au terme d'une grande bataille. »

Une chose est sûre, Josée Bouchard n'a pas l'intention de s'arrêter. Celle qui est toujours commissaire de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean entend prendre son temps avant de s'engager de nouveau dans une autre aventure professionnelle.

« Il y a des domaines qui m'intéressent et il y a des réseaux auxquels j'ai plus d'affinité, mais il est évident que je vais demeurer active professionnellement », a-t-elle assuré.

Embarquée dans la politique scolaire depuis 1994, toute autre forme d'implication politique ne fait pas partie des plans de Josée Bouchard. Dans un désir de faire une plus grande place à sa vie personnelle, sa décision est prise. « J'ai complètement mis une croix là-dessus », a-t-elle tranché.

Mme Bouchard ne quitte pas la présidence de la FCSQ sur un coup de tête. Sa décision était prise depuis quelques mois, « au terme d'une grande réflexion personnelle ».

Josée Bouchard l'avoue elle-même, les huit dernières années ont été parsemées de moments positifs et d'autres plus difficiles. Sa plus grande fierté revient au fait qu'elle a réussi à tenir tête au gouvernement provincial, qui envisageait d'abolir les élections scolaires.

« Je suis contente d'avoir convaincu le gouvernement, en mobilisant les troupes, de maintenir la démocratie et les élections scolaires, a affirmé la quinquagénaire. On n'avait jamais été aussi près de l'abolition des élections scolaires et encore aujourd'hui. Avec toute la mobilisation du réseau de nos élus scolaires, on a réussi à convaincre le gouvernement de faire volte-face afin de conserver cette démocratie qui est bien précieuse. »

À l'inverse, le comportement des gouvernements en place a déçu Josée Bouchard. Le manque de stabilité a forcé la Fédération des commissions scolaires du Québec à constamment réajuster le tir.

« Ce qui me laisse sur ma faim, c'est le manque de valorisation de l'éducation et le manque de vision des gouvernements qui se sont succédé, a déploré la gestionnaire. J'ai fait le décompte des ministres de l'Éducation qu'il y a eu pendant mon règne de huit ans et j'arrive à huit. On a de la difficulté à suivre et il faut toujours recommencer. Ce que j'ai pu observer, c'est que le gouvernement gère selon la saveur du jour. On ne se donne pas de vision à long terme et il va falloir que ça dépasse le calendrier des mandats électoraux, si on veut faire en sorte qu'on avance. »

Recours collectif

Appelée à commenter le dossier du recours collectif intenté contre 68 des 72 commissions scolaires du Québec, Josée Bouchard est demeurée prudente. La requête a récemment été acceptée par le juge Carl Lachance de la Cour supérieure du district judiciaire de Chicoutimi. Des frais jugés illégaux sont au coeur du litige.

« C'est évident qu'on va suivre le dossier étant donné qu'il va se retrouver devant les tribunaux, a mentionné Mme Bouchard. La Fédération sera peut-être interpellée, mais je ne ferai pas d'autres commentaires. »

Une élection à la présidence se tiendra lors de l'assemblée générale annuelle, le 3 juin prochain, afin de trouver un successeur à Josée Bouchard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer