Un avis d'inspection à Dimension Transport

L'avis d'inspection précise que Dimension Transport a effectué... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'avis d'inspection précise que Dimension Transport a effectué des travaux non conformes. Les citoyens se retrouveraient avec un stationnement comme voisin arrière, eux qui ont déménagé en milieu rural pour «plus de tranquillité», expliquent-ils.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'entreprise Dimension Transport occupe un terrain zoné résidentiel et y effectue même des travaux, contrevenant aux règlements municipaux en vigueur. La compagnie brunoise a reçu un avis d'inspection de la municipalité, l'enjoignant d'arrêter immédiatement les travaux.

L'entreprise, dont Marcel Maltais est coactionnaire, a fait l'objet de longues discussions, lundi, à la séance du conseil municipal de Saint-Bruno. C'est que plusieurs citoyens de la route Saint-Alphonse, qui ont construit leur maison en pensant que Dimension Transport était confinée au terrain qu'elle occupait déjà, puisque tout le reste est zoné résidentiel, ont remarqué que la compagnie construit maintenant un stationnement sur un terrain dont le zonage ne le permet pourtant pas. Et ce terrain, il est situé juste derrière les leurs.

Une trentaine de citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité d'intervenir. Lundi, le maire Réjean Bouchard a souligné que l'urbaniste de la municipalité a remis un avis d'inspection, jeudi dernier, à Marcel Maltais. «On va être honnête, que ce soit Marcel Maltais ou un autre, les entreprises font tout pour faire étirer les délais. On s'attend à ça aussi dans ce dossier», a avoué Réjean Bouchard en entrevue, après la séance.

Dans l'avis, on peut lire que l'entreprise a effectué des travaux sans permis et que l'occupation du terrain est non conforme aux règlements municipaux. L'entreprise doit rencontrer l'inspecteur municipal avant le 19 décembre pour soumettre des mesures de correction. «On lui demande d'arrêter les travaux et de faire les corrections», a souligné le maire en séance.

Promesses d'achat

Lorsque les citoyens ont d'abord acheté leur terrain, il leur avait été dit par le promoteur que d'autres maisons seraient construites à cet endroit. L'évaluation municipale des maisons du secteur se situerait entre 300 000$ et 800 000$. Aujourd'hui, les terrains qui n'ont pas été vendus à des particuliers feraient l'objet d'une promesse d'achat par Dimension Transport, une compagnie dont le président est Alexandre Brassard et le secrétaire Marc-André Maltais. L'entreprise souhaiterait y aménager un stationnement.

«On va être respectueux des règles, assure le maire. Il y a une façon de faire pour changer le zonage, et c'est un référendum. Mais là, ce que l'on voit, c'est que les citoyens ne sont vraiment pas en faveur d'un changement de zonage. Tous les efforts vont donc être mis en place pour faire respecter les règlements.»

Sauf que les citoyens, eux, n'entendent pas à rire et craignent que plus les délais allongent, plus le temps joue en faveur de Dimension Transport.

«Vous jouez à l'autruche, a accusé un citoyen. L'urbaniste, comme tous les membres de ce conseil, a passé devant Dimension Transport tous les jours pendant deux semaines. Un citoyen met sa piscine un pied trop proche du voisin et vous le voyez. Une entreprise fait 250 voyages de sable et vous ne voyez rien? Si j'étais urbaniste, je me serais dit: "Eille, je n'ai pas émis de permis ici! " On dirait que certaines personnes font ce qu'elles veulent à Saint-Bruno. On voudrait beaucoup plus de rigueur.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer