Nadya Gagnon, la Fée des étoiles des démunis

Nadya Gagnon est ses Anges de Noël gâteront... (Courtoisie)

Agrandir

Nadya Gagnon est ses Anges de Noël gâteront dix familles dans le besoin de la région à l'occasion des Fêtes.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Dix familles démunies de la région vivront un Noël inoubliable cette année. Grâce à l'initiative de la Baieriveraine Nadya Gagnon, une Fée des étoiles au grand coeur, des enfants recevront des cadeaux et mangeront un repas chaud, peut-être pour une première fois.

En 2010, celle qui est copropriétaire du spa Baie sur Mer, à l'hôtel Le Montagnais de Chicoutimi, a eu une prise de conscience. Bien au fait de sa chance de pouvoir offrir un temps des Fêtes festif et féérique à sa progéniture, elle a eu envie de donner à ceux qui en ont vraiment besoin.

«On a une belle vie. On fait de bons salaires et on a de la chance. Pour certaines familles, ce n'est pas le cas du tout et j'avais envie d'organiser une activité de partage qui impliquerait ma famille et mes proches», met-elle en contexte. C'est ainsi que les Anges de Noël de Nadya Gagnon ont vu le jour.

Depuis 2010, sauf pour une pause l'an dernier, le groupe fait des pieds et des mains à l'aube de chaque période des Fêtes pour récolter des dons et des commandites. Des paniers remplis de gâteries sont offerts à des familles dans le besoin. Selon Nadya Gagnon, la valeur de ces offrandes peut atteindre 1500$. En nouveauté cette année, des plats traditionnels de Noël seront aussi concoctés pour les personnes choisies.

«J'ai mis mon père là-dessus. Je lui ai dit qu'il avait dix tourtières à faire!», lance Nadya Gagnon, qui a sélectionné ses bénéficiaires par l'entremise de Facebook. Jusqu'ici, elle a trouvé huit familles et en cherche deux autres.

La distribution des présents se fera quelques jours avant Noël. Il s'agira d'une logistique importante, vu la quantité de cadeaux et de denrées à livrer. De plus, certaines familles se trouvent au Lac-Saint-Jean.

Nadya Gagnon et ses anges ont gâté une soixantaine de familles depuis la première mouture de l'activité annuelle. L'organisatrice insiste sur le fait que l'objectif de son initiative n'est pas d'attirer l'attention sur elle, mais bien sur l'état de pauvreté dans lequel trop de familles se trouvent.

«Il y a des gens qui ont un besoin d'argent criant, des gens malades. Ces gens-là ont besoin d'un petit ''wow'' dans le temps des Fêtes. On fait tout ça en famille et en même temps, on apprend à nos enfants l'importance du partage», souligne Nadya Gagnon, qui vit de grandes émotions lorsqu'elle remet les paniers aux familles.

Elle se souvient d'une année où elle s'est présentée à un appartement où vivaient des gens extrêmement pauvres et où les fenêtres étaient recouvertes de sacs de poubelles. Il y avait là un enfant malade. Nadya Gagnon a vu naître une nébuleuse d'étoiles dans les yeux du bambin, lorsqu'il a compris pourquoi elle se trouvait là.

«Apporter du bonheur. C'est pour ça que je le fais. Je pense à ces personnes-là toute l'année», confie-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer