L'UQAC remet trois médailles

Jacques Newashish, Édith Cloutier et Clifford Moar ont... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Jacques Newashish, Édith Cloutier et Clifford Moar ont reçu des médailles de l'UQAC. Ils posent ici en compagnie du recteur, Martin Gauthier.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une médaille de l'UQAC a été remise à Édith Cloutier, Clifford Moar et Jacques Newashish pour leur contribution exceptionnelle au développement social et culturel des communautés autochtones.

La cérémonie s'est déroulée jeudi soir à l'UQAC, dans le cadre du 25e anniversaire du Centre des Premières Nations Nikanite et de l'ouverture du nouveau Pavillon de la culture des peuples autochtones Rio Tinto.

La médaille de l'UQAC est l'honneur le plus important que l'université puisse conférer, après le doctorat honoris causa. La dernière cérémonie de remise de médailles de l'UQAC remonte à 2004.

Clifford Moar, figure connue à Mashteuiatsh où il a été chef du conseil de bande, a contribué de façon importante à la mise en valeur du patrimoine autochtone au-delà des frontières de sa communauté. Édith Cloutier est directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or depuis 27 ans. Issue de la nation Anishnabe, Mme Cloutier se distingue par son implication majeure auprès des communautés autochtones, notamment afin d'améliorer la qualité de vie en milieu urbain.

Jacques Newashish a baigné dans le monde des arts en y ajoutant les couleurs de ses racines attikameks. Originaire de La Tuque, M. Newashish se « démarque par son implication remarquable dans de nombreux projets afin d'encourager la création chez les jeunes autochtones », peut-on lire dans un communiqué transmis par l'UQAC.

On remarque Alexandre Simard, Paul-Arthur Mackenzie, Élisabeth Kaine,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

On remarque Alexandre Simard, Paul-Arthur Mackenzie, Élisabeth Kaine, Martin Gauthier, Gilbert Dominique, Alexis Ségal, Perrine Argites et Marco Bacon.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Pavillon inauguré

L'Université du Québec à Chicoutimi a procédé à l'inauguration de son Pavillon de la culture des peuples autochtones Rio Tinto, vendredi.

La multinationale a investi 2,5M$ dans ce pavillon qui compte quelque 900 mètres carrés répartis sur deux étages. Ce nouvel espace de formation universitaire pour les étudiants autochtones regroupe les activités d'enseignement et de recherche de La Boîte Rouge Vif, du Centre des Premières Nations Nikanite et du projet Innu Meshkenu, explique l'UQAC dans un communiqué.

De plus, les nouveaux espaces abriteront un centre de documentation et d'archives autochtones ainsi que la halte-garderie, un projet réalisé en collaboration avec le MAGE-UQAC qui prendra place au sous-sol de la nouvelle construction afin de venir en aide à de nombreux étudiants-parents. À ce jour, plus de 1 000 Autochtones ont reçu un diplôme de l'UQAC.

L'Université du Québec à Chicoutimi est l'établissement universitaire offrant le plus de programmes spécifiquement adressés aux étudiants autochtones au Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer