Route 155: Roberval adopte une résolution

Le maire de Roberval, Guy Larouche... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Le maire de Roberval, Guy Larouche

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les élus de Roberval ont adopté une résolution pour réclamer le maintien de l'entretien optimal de la route 155 entre La Tuque et Lac-Bouchette.

«C'est encore une décision qui nous fait réagir et nous devons intervenir pour changer les choses. C'est une question de sécurité! Déjà que le cellulaire ne fonctionne pas sur cette route, s'il faut en plus réduire l'entretien hivernal, ça n'a pas de sens», a mentionné le maire de Roberval, Guy Larouche, lors d'un entretien.

La décision du ministère des Transports amènera donc à un déneigement partiel de la chaussée plutôt que complète.

Guy Larouche trouve que ce genre de décision envoie un très mauvais message. Est-ce que certaines personnes vont hésiter à l'emprunter pour leur sécurité? «En plus de la sécurité qui est en jeu, il y a un effet économique. S'il y a moins d'achalandage, les commerces vont en souffrir. Il faut rendre accessibles nos régions et ne pas nous mettre de bâtons dans les roues», a-t-il ajouté.

Le maire Larouche estime que d'abaisser le niveau d'entretien d'un niveau 1 à un niveau 2 n'est pas justifié. Il considère qu'il ne faut pas seulement se fier à l'achalandage, mais également prendre en compte l'importance de cette route d'accès pour le Lac-Saint-Jean.

Le conseil municipal est déterminé à ce que le ministère des Transports revoit sa décision et va tout faire pour que ça se réalise. «On va attendre de voir quel effet aura la résolution, si ça ne bouge pas, on va faire des téléphones», prévient le maire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer