Annexion de Chambord: Desbiens réduit la superficie visée

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel... (Archives Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel

Archives Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Desbiens ne baisse pas les bras. Après avoir essuyé un refus de la part du gouvernement, la municipalité reprend le processus de demande d'annexion d'une partie du territoire de Chambord.

Cette fois-ci, une superficie de trois kilomètres carrés est revendiquée plutôt que 25. Le conseil municipal adoptera un avis de motion lors de sa séance régulière de la semaine prochaine pour reprendre le processus, du début à la fin.

«Nous ciblons les trois territoires où résident des villégiateurs qui souhaitent s'annexer à Desbiens, soit les Domaines du Norois et du Marais ainsi que le Chemin de la Pointe-aux-Trembles, mentionne le maire, Nicolas Martel. Dans sa récente réponse, le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire nous a ouvert la porte en se disant ouvert à analyser un règlement d'annexion qui viserait ces secteurs. Tous nos documents sont déjà montés alors je m'attends à avoir une réponse claire, nette et précise, le printemps prochain.»

L'avis de motion mènera le conseil de ville vers l'adoption d'un nouveau règlement d'annexion, lequel sera soumis aux MRC du Domaine-du-Roy et de Lac-Saint-Jean-Est. Les élus des deux municipalités régionales de comté disposeront ensuite d'une période de 60 jours pour appuyer ou non le projet.

Les citoyens de Chambord veulent s'annexer à Desbiens pour avoir des services d'eau et d'égout.

La demande initiale touchait 80 propriétés. En cours de processus, le territoire réclamé a pris de l'expansion, de sorte que près de 120 résidences étaient visées.

«Le processus redémarre puisque le Ministère s'est dit ouvert à réétudier une nouvelle demande. L'arpenteur redécoupera le territoire et je m'attends à ce que la réponse soit positive», termine le maire Martel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer