Le CIUSSS conscient des améliorations à apporter

La direction du Centre intégré universitaire de santé et services sociaux... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

La direction du Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean reconnaît que l'instauration du système de répartition des appels Emergensys connaît certains problèmes depuis son implantation, mais s'engage à y apporter certaines améliorations.

À la suite de la sortie médiatique effectuée mercredi par le Syndicat des paramédics de la région, Karine Gagnon, porte-parole du CIUSSS, a indiqué que la direction s'était placée en mode écoute des ambulanciers présents sur le terrain utilisant le nouveau système implanté en collaboration avec le Centre de communication santé de Québec.

« Tous les partenaires sont en mode solution présentement. On ne veut pas que le système s'enraye, mais la population doit savoir qu'Emergensys est un second moyen de communication. Le système de communication instauré en 2004 est toujours en place. Les ambulanciers ne sont pas dépourvus puisqu'il y a encore deux systèmes de communication de sorte que la population ne doit pas s'inquiéter et peut bénéficier d'un service de qualité », explique-t-elle.

Interrogée sur la sortie effectuée par le Syndicat des paramédics en cette période de négociation pour le renouvellement de la convention collective, Mme Gagnon reconnaît qu'il y a un contexte, mais aussi des améliorations à apporter à Emergensys.

« Notre devoir est d'offrir la meilleure réponse dans le meilleur délai possible. On travaille à trouver des solutions », conclut Mme Gagnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer