Potvin tenté par un 4e mandat à Saint-Félicien

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Gilles Potvin devrait solliciter un autre mandat à la mairie de Saint-Félicien. « Ça me tente encore. Je poursuis ma réflexion, je vais faire connaître ma décision au printemps 2017 », a affirmé le magistrat.

Même s'il termine un troisième mandat, Gilles Potvin estime qu'il lui reste du travail à accomplir et que des défis importants attendent la ville de Saint-Félicien. « J'aimerais travailler au démarrage des phases 2 et 3 des Serres Toundra en 2017. J'aimerais compléter le projet de l'eau potable à la Pointe de Saint-Méthode. Et par-dessus tout, je crois que la question de l'industrie forestière doit continuer à faire partie de nos préoccupations. Et je veux continuer à défendre cette industrie et assurer l'avenir des installations sur notre territoire », a-t-il confié.

Aussi, le projet de loi que les libéraux vont adopter sur la gouvernance municipale va peser dans la balance. « J'ai hâte de voir si nos municipalités auront plus de latitude. Ça va être intéressant pour nous et stimulant de travailler dans un nouveau concept de gouvernance », a-t-il ajouté.

Gilles Potvin avait remporté la dernière élection avec une majorité d'environ 400 voix sur Marco Dallaire et de 1000 sur André Bouchard.

Marco Dallaire ne ferme pas la porte à se présenter à nouveau, même s'il a subi la défaite récemment lors d'une élection partielle à l'échevinage. « Ma décision n'est pas prise encore. Je ne dis pas oui ou non. Je vais sonder mes appuis et voir si je peux me former une bonne équipe solide. Une élection, ça représente beaucoup de travail, il faut être bien entouré », a-t-il indiqué.

L'homme d'affaires veut attendre que la période des Fêtes soit passée avant de réfléchir plus intensément à son avenir politique.

La route vers La Doré réparée pour un million $

(Louis Potvin) - La ville de Normandin va effectuer des travaux d'un million$ pour réparer la route en mauvais état qui mène vers La Doré.

Depuis quelques années, la municipalité veut améliorer cette route qui se détériore rapidement. «C'est un programme du Québec qui se faisait en collaboration avec la MRC, laquelle devait qualifier les routes rurales selon leur état. Les 100 km les plus problématiques ont été priorisés», explique le maire Mario Fortin. La subvention gouvernementale couvre 75% des travaux.

Les plans et devis pour réparer la chaussée et les ponceaux de cette route d'une dizaine de kilomètres seront réalisés au début 2017 pour des travaux à l'été. L'asphalte sera aussi refait sur le pont qui enjambe la rivière Ashuapmushuan, en direction de La Doré.

Cette municipalité a aussi fait des demandes financières de 1,5 M$ pour sa portion de route qui est aussi dans un mauvais état. Dans la MRC du Domaine-du-Roy, les sommes attribuées ne sont pas encore confirmées.

Il s'agit de l'un des investissements majeurs présentés dans le discours du maire sur la situation financière de la localité prononcée lundi soir. L'autre gros investissement se réalisera à l'aréna, à condition de recevoir une subvention qui couvrirait 50% des coûts. La ville a déposé un projet de 1,2 M$ pour refaire la réfrigération et la ventilation du centre sportif. Aussi, les chambres seront améliorées.

Finalement, en 2017, les investissements de 1,5 M$ au camping Chute-à-l'ours pour la distribution de l'eau potable et l'assainissement des eaux vont être complétés. Il reste quelques chalets à brancher au réseau. De plus, un émissaire sera aménagé dans la rivière.

Budget

Selon les prévisions, l'année 2016 devrait se solder par un équilibre budgétaire. En 2015, Normandin avait enregistré un surplus de 8140$, sur un budget de 5,2 M$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer