Un jeune homme poignardé à Jonquière

L'événement s'est produit en face du bar Le... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

L'événement s'est produit en face du bar Le Campus, sur la Saint-Dominique, à Jonquière.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Un jeune Jonquiérois a été poignardé à l'abdomen, dans la nuit de samedi à dimanche, à Jonquière. L'agression s'est produite vers 1 h 30, en face du bar le Campus, sur la rue Saint-Dominique, où les altercations sont de plus en plus fréquentes. Un homme de 20 ans comparaîtra lundi matin, au Palais de justice de Chicoutimi, en lien avec cette agression.

La dispute entre les deux hommes a éclaté pour une raison inconnue, aux petites heures du matin. Les deux individus ne se connaissaient pas. «C'est une discussion pourtant anodine qui aurait dégénéré. L'un des deux hommes a sorti un couteau avec une lame d'environ six pouces et la victime a tenté de se défendre en donnant un coup de poing», a expliqué le superviseur de la Sécurité publique de Saguenay, Jean-François Imbeault.

Après quelques minutes, la jeune victime, un Jonquiérois âgé d'une vingtaine d'années, a reçu un coup de couteau à l'abdomen.

Rapidement, les policiers et les ambulanciers ont été appelés sur place. Le jeune homme a dû rapidement être conduit à l'hôpital. Son état était toutefois stable, dimanche, et sa vie était hors de danger.

Les policiers de Saguenay ont été en mesure d'appréhender un suspect, quelques minutes après l'agression. L'enquête s'est poursuivie au cours de la journée de dimanche et des accusations ont finalement été portées contre l'homme arrêté. L'individu de 20 ans comparaîtra lundi. Il a passé les deux dernières nuits derrière les barreaux. On ignore s'il a des antécédents judiciaires.

Ça brasse à Jonquière

Les bagarres et les altercations à la sortie des bars, sur la Saint-Dominique, ne sont pas rares. En effet, presque chaque semaine, les policiers de Saguenay sont appelés à se rendre sur les lieux, afin de calmer les esprits échauffés.

«Ça brasse pas mal tous les vendredis et les samedis soir. Ça dégénère rapidement, ce n'est pas très surprenant ce qui est arrivé cette nuit», a affirmé un serveur de la Voie Maltée, lorsque rencontrée en soirée, dimanche.

Même son de cloche pour un ex-employé du Berlioz, situé un peu plus loin sur la Saint-Dominique.

«Il y avait des soirs où ça dégénérait pas mal. C'est comme ça depuis un certain temps», a souligné le jeune homme.

Toujours selon ce qu'il a été possible d'apprendre en abordant plusieurs personnes qui travaillent ou résident aux alentours des lieux de l'agression, il n'est pas rare de voir des individus en venir aux poings à la sortie des bars de Jonquière.

«Samedi soir, ça cherchait le trouble dans la discothèque. C'est comme ça souvent», a fait valoir une jeune femme, qui était présente au Campus samedi soir, mais qui n'a pas vu l'altercation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer