Sonia Côté découragée par la loi 70

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, estime que la loi 70 est une «vraie honte». «Plutôt que d'avancer en matière de lutte à la pauvreté, on recule de façon pitoyable», s'indigne-t-elle.

Loge m'entraide ne digère tout simplement pas l'adoption du projet de Loi 70 en matière de lutte contre la pauvreté. Cette loi permettra au gouvernement du Québec de couper la prestation de base mensuelle de 623$ des nouveaux demandeurs d'aide sociale, aptes au travail, qui refusent de faire des démarches de recherche d'emplois. «Dois-je rappeler au gouvernement Couillard ses devoirs envers les plus appauvris en s'assurant entre autres qu'ils aient un revenu suffisant pour combler leurs besoins essentiels, dont se loger et se nourrir?», se questionne Sonia Côté.

«Comment voulez-vous vivre avec 399$ d'aide sociale par mois? Juste pour se loger à Saguenay, il en coûte en moyenne pour un 3 et demi 469$ par mois. Nous allons certainement faire face à une hausse de locataires qui viendront frapper à la porte de Loge m'entraide pour réclamer un logement social afin d'éviter la rue. Ça n'a pas de sens!», a ajouté la coordonnatrice.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer