Annexion de Desbiens: deux versions, une pratique normale

Le projet vise à annexer une partie de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le projet vise à annexer une partie de Chambord à Desbiens.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Chambord, Gérard Savard, a parlé avec des attachés politiques du ministre Martin Coiteux, qui lui ont affirmé qu'il est normal que le sous-ministre ait fait une «telle ouverture» dans la lettre envoyée à Desbiens, mais pas dans celle envoyée à Chambord.

Le contenu de deux lettres signées par le sous-ministre, l'une pour Chambord et l'autre pour Desbiens, diffère. Dans l'une, il est mentionné que le projet d'annexion n'est pas accepté. Dans celle envoyée à Desbiens, le sous-ministre souligne que «nonobstant ce qui précède, considérant les motifs invoqués dans la demande citoyenne visant l'annexion du secteur de la Pointe-aux-Trembles, du Domaine-du-Marais et du Domaine-Norois, le Ministère est ouvert à recevoir et à analyser un règlement d'annexion qui viserait ce secteur». Or, cette information n'apparaît nulle part dans la lettre envoyée à Chambord.

«On attend la réaction de nos citoyens impliqués, souligne M. Savard, en entrevue téléphonique. Nous sommes prêts à trouver des solutions, à voir de quelle manière on peut trouver un terrain d'entente.»

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, a lui aussi tenté de joindre des instances gouvernementales. «Ils nous suggèrent de refaire une demande sur le territoire visé. Ils sont en fait ouverts à recevoir cette demande. Nous allons rencontrer les représentants des citoyens concernés et voir de quelle manière on fait cheminer le dossier.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer