Une oeuvre régionale au festival CinéDrones

L'artiste et réalisateur d'Alma, Étienne Boulanger et Jean... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'artiste et réalisateur d'Alma, Étienne Boulanger et Jean Francois Tremblay d'Eckinox Médias présentent « Le silence fait peur aux brutes », au festrical international de film de drones qui se déroule, à Alma.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un produit 100% régional est présenté dans un événement d'envergure internationale. Tout nouveau, le film Le silence fait peur aux brutes du réalisateur Étienne Boulanger d'Alma est présenté au festival CinéDrones.

Cet événement international du film de drones se déroule, samedi, au cinéma du Complexe Jean-Gagnon d'Alma.

L'oeuvre d'Étienne Boulanger y est projetée pour la toute première fois. D'une durée de quatre minutes, le court-métrage a été tourné cet été, à Saint-Fulgence et Alma. Il met en vitrine des membres du Club d'aviron d'Alma et Joé Brodeur, un musicien almatois.

«C'est un film artistique mettant en valeur le sport et le fjord. Et la totalité des images a été captée par un drone. J'ai réfléchi sur la manière d'exploiter le drone artistiquement parlant, en allant au-delà du simple vidéo sportif ou du plan d'environnement. Nous avons fait des plans audacieux avec des mouvements de caméra qui étaient vraiment durs à faire pour un drone. Par exemple, la caméra bouge en forme de spirale autour d'un drummer qui se trouve au centre. La spirale étire de plus en plus et monte en même temps. C'est vraiment des plans compliqués à faire», relate M. Boulanger.

La vidéo présente un batteur sur une pointe de sable, à Saint-Fulgence. Il joue un solo de batterie. Parallèlement à la musique, on y voit des gens qui rament en aviron.

Le silence fait peur aux brutes a été coproduit par La Bande Sonimage et les images ont été tournées par Eckinox Média, une entreprise d'Alma. Le film est en lice dans la catégorie clip musical.

«En tant qu'agence, nous avons travaillé avec un réalisateur artistique. Nous n'avons pas souvent la chance de relever de tels défis. On a vraiment tripé. Au final, nous avons un film présenté dans un festival international. On s'attaque au monde et on participe à un concours international», se réjouit Jean-François Tremblay, président-directeur général d'Eckinox Média.

Le Festival international du film de drones compte sept catégories: fiction, documentaire, sport, patrimoine, clip musical, publicité et film d'entreprise et d'institution.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer